SpaceX s’apprête à lancer sa première mission composée à 100% de civils vers l’ISS

L’équipage composé de 4 civils séjournera 8 jours à bord de la Station spatiale internationale et effectuera diverses expériences sur place, au sein de la partie américaine de la station.

L’entreprise spatiale privée SpaceX enverra aujourd’hui une nouvelle mission vers la Station spatiale internationale. Jusque-là, rien de nouveau sous le soleil, l’entreprise collabore depuis un moment déjà avec la NASA pour envoyer des astronautes vers l’ISS ou les ramener sur Terre, mais ce lancement sera pourtant différent des autres puisque son équipage sera composé à 100% de civils. Une mission réalisée avec la société aérospatiale commerciale Axiom Space.

Un voyage qui coûte cher

À l’image des expéditions proposées par Virgin Galactic ou Blue Origin, ce voyage au-delà des frontières terrestres n’est pas à la portée de tous puisque trois des quatre participants civils à cette mission ont déboursé une somme colossale (55 millions de dollars) pour monter à bord de la capsule Crew Dragon à destination de l’ISS.

Parmi les membres de l’équipage, on trouve ainsi l’investisseur canadien Mark Pathy, l’investisseur immobilier américain Larry Connor et l’ancien pilote de l’armée de l’air israélienne Eytan Stibb. Le quatrième civil n’est pas aussi inexpérimenté que les trois autres puisqu’il s’agit de Michael Lopez-Stibbe, ancien astronaute de la NASA qui a 4 missions dans l’espace à son compteur. Il est également vice-président d’Axiom.

Avènement des vols spatiaux civils

Longtemps réservé aux voyages chapeautés par des gouvernements, l’espace s’est récemment ouvert aux expéditions d’entreprises privées, ainsi qu’aux astronautes amateurs. Une tendance qui a été boostée par l’ouverture de la NASA à l’idée d’une exploitation commerciale de l’ISS, car si les premiers touristes spatiaux ne datent pas d’hier, ceux envoyés par des entreprises privées sont plus récents. L’année 2021 a en effet été marquée par les premiers vols spatiaux touristiques réalisés par des entreprises spatiales privées.

Dans les années à venir, ce type de voyages est amené à se développer. Un très grand nombre de billets donnant droit à une telle expérience a déjà été vendu et les offres se diversifient. Après les vols de quelques minutes à la frontière avec l’espace, SpaceX a organisé un séjour de plusieurs jours pour des astronautes amateurs et, aujourd’hui, l’entreprise s’apprête à assurer un voyage 100% civil vers l’ISS. Mais le tourisme spatial est amené à se développer autrement que par de simples expéditions.  

Axiom a en effet l’ambition de développer plusieurs stations spatiales commerciales et de « rendre l’espace plus accessible à tous » – du moment que vous avez les poches bien remplies.

La mission chapeautée par SpaceX « représente vraiment la première étape où un groupe d’individus qui veulent faire quelque chose de significatif en orbite terrestre basse – qui ne sont pas membres d’un gouvernement – peuvent saisir cette opportunité », a déclaré Mike Suffredini, PDG d’Axiom.

Pour monter à bord de l’ISS, les astronautes amateurs ont dû suivre une importante formation de 750 à 1000 heures, suivant leur rôle. On est bien loin des 10 à 15 heures imposées à ceux qui sont restés quelques minutes dans l’espace. Les membres de l’équipage Ax-1 devront en effet effectuer une poignée d’expériences à bord de l’ISS durant leur séjour de 8 jours, d’où la formation plus conséquente.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20