Retraits monstres, plainte dans le pipeline : la plus grande plateforme crypto Binance est-elle réellement dans la tourmente ?

D’importantes sommes ont été retirées ce mardi, sur la plus grande plateforme d’échange de cryptomonnaies, Binance. Un grand acteur qui a retiré ses billes, et des nouvelles quant à une plainte contre Binance, pour blanchiment, d’argent ont fait un petit effet de bankrun. Mais il s’est rapidement calmé.

Pourquoi est-ce important ?

La crypto est dans le dur depuis que l'affaire FTX a éclaté. Les investisseurs continuent à retirer leurs fonds. D'autres plateformes ont déjà été entraînées dans la chute de FTX. Un effondrement de Binance, la première plateforme d'échange du monde, serait une nouvelle catastrophe pour le secteur.

Dans l’actu : 3 milliards de dollars retirés en 24 heures.

  • C’est ce que note la société d’analyse Nansen, citée par CNN Business. Il s’agit en réalité d’un retrait net, c’est-à-dire de la différence entre les dépôts et les retraits de capital.
  • « Un important teneur de marché, Jump, s’est avéré avoir retiré des sommes énormes de Binance sans aucun dépôt au cours des dernières semaines. Cela semble finalement avoir causé des craintes parmi les utilisateurs individuels et institutionnels. En bref, c’est beaucoup d’argent qui se dirige vers la sortie, et cela a effrayé certaines personnes », explique Andrew Thurman de Nansen à CNN.

L’essentiel : pas de grosse inquiétude du côté des retraits.

  • Le CEO de Binance, Changpeng Zhao, ou CZ, commentait les retraits mardi sur Twitter. « Nous avons vu des retraits aujourd’hui (1,14 milliard de dollars nets). Nous avons déjà vu cela auparavant. Certains jours, nous avons des retraits nets ; certains jours, nous avons des dépôts nets. C’est la routine pour nous. En fait, je pense que c’est une bonne idée de « tester les retraits » sur chaque CEX (plateforme d’échange, NDLR) à tour de rôle », tempère-t-il.
    • Il ne reprend pas le même chiffre que Nansen, mais cela dépend du moment où la « capture d’écran » du chiffre a été faite.
  • Et d’ajouter, quelques heures plus tard : « Les choses semblent s’être stabilisées. Hier, nous n’avons pas traité le plus grand nombre de retraits, ni même le top 5. Nous avons traité plus pendant les crashs de LUNA ou FTX. Maintenant les dépôts reviennent. » Même constat chez Nansen : mardi soir (heure américaine), le déficit entre les entrées et les sorties de capitaux était retourné à 79 millions de dollars. « Pas un retrait anormal », nuance aussi un analyste d’Arkham auprès de Coindesk.
  • Finalement, le fond de caisse de Binance aurait toujours de quoi rassurer. « Binance détient actuellement 60,4 milliards de dollars dans ses adresses publiques », note encore Nansen, sur Twitter.

Le détail : des poursuites pénales à venir ?

  • Si les autant d’investisseurs ont retiré leurs billes en peu de temps, c’est à cause de révélations de Reuters sur une éventuelle poursuite pénale de Binance. Une affaire qui n’est pas nouvelle, mais où il y a eu des nouvelles prises de position.
  • En résumé, différents procureurs américains ne sont pas d’accord s’il faut poursuivre, ou non, Binance. L’enquête porte sur le fait si Binance suit, ou non, les règles américaines en matière de lutte contre le blanchiment d’argent. Selon certains des procureurs, il y a assez de preuves pour déposer des plaintes, au pénal, contre différentes personnalités de la plateforme, dont CZ. D’autres préfèrent continuer à chercher des preuves.
  • Binance, de son côté, se défend. « Comme cela a été largement rapporté, les régulateurs procèdent à un examen approfondi de toutes les sociétés de cryptomonnaies. Cette industrie naissante s’est développée rapidement et Binance a montré son engagement envers la sécurité et la conformité en investissant largement dans notre équipe ainsi que dans les outils et la technologie que nous utilisons pour détecter et dissuader les activités illicites », répond la société à CNN.
  • Reste à voir où mènera cette enquête qui court depuis 2018. Il est sûr qu’une inculpation des dirigeants et un gel de tous les fonds serait une onde de choc sur le marché de la crypto, mais on n’en est pas encore là.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20