Retour de vacances: le Comité de concertation durcit le ton. Voici les nouvelles règles à respecter

(isopix)

Le Comité de concertation s’est réuni en ligne cet après-midi pour discuter des retours de vacances. De nombreux Belges ont décidé de partir à l’étranger pendant ces congés de fin d’année, malgré que le gouvernement l’ait vivement déconseillé. Aujourd’hui, les ministres et chefs de gouvernement fédéral et fédéré se sont donc retrouvés pour discuter des dispositions à prendre pour éviter que ces vacanciers ne donnent un nouvel élan à l’épidémie.

La situation sanitaire belge n’est pas exceptionnellement bonne, mais les chiffres tendent à baisser que ce soit au niveau du nombre de contaminations que d’hospitalisation et de décès. Les experts sont positifs sur l’évolution de l’épidémie. Notre pays se trouve d’ailleurs dans une meilleure position que nos voisins, qui connaissent une recrudescence des cas. Le monde médical a donc peur que les vacanciers ne reviennent avec le virus et ne relancent à la hausse la propagation de la maladie dans nos régions.

Pour cette raison, le Comité de concertation a décidé de renforcer les règles pour les Belges qui reviennent de l’étranger et qui y ont séjourné pendant plus de 48 heures. Les mesures entreront en vigueur dès le 31 décembre.

  • Quarantaine obligatoire pour ceux qui reviennent d’une zone rouge. La quarantaine peut prendre fin que sur présentation d’un résultat négatif à un test PCR effectué 7 jours après être rentré dans le pays. Quelques exceptions existent cependant pour :
    • Les travailleurs essentiels qui ont une attestation de l’employeur pour retourner sur le lieu de travail.
    • Les étudiants qui doivent présenter un examen en présentiel (et uniquement pour présenter cet examen).
    • Les personnes qui ont réalisé un voyage professionnel, mais ils ont besoin d’une attestation de l’employeur et cette exception prendra fin le 4 décembre.
  • Test PCR à réaliser le premier et le septième jour de la quarantaine pour les retours de zone rouge. Les capacités de tests dans les aéroports vont d’ailleurs être augmentées pour permettre aux voyageurs de se faire tester directement à leur retour.
  • Contrôles plus stricts aux frontières afin de vérifier que les voyageurs qu’ils soient belges ou étrangers respectent bien les mesures sanitaires.

À noter que pratiquement toute l’Europe est classée en zone rouge selon le SPF Affaires étrangères. Seules personnes ayant voyages au sud de l’Irlande, en Norvège (ouest, sud-est et nord) ou encore en Islande ne sont pas concernées par ses nouvelles mesures.