« Relique d’une époque révolue », « on le prend très au sérieux », « il va remplacer Boeing et Airbus »: la Chine certifie un avion de ligne ultra-ambitieux

Ce jeudi, le gendarme chinois de l'aviation a donné son feu vert au C919. Une certification qui intervient près de quinze ans après le début du développement de l'avion. Mais mieux vaut tard que jamais.

Pour marquer le coup, une cérémonie de célébration a été organisée, avec la présence de Liu He, vice-Premier ministre chinois et principal conseiller économique du président Xi Jinping. Assemblé en Chine par le constructeur public Commercial Aircraft Corp of China (Comac), le

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20