Quelle protection votre assurance incendie offre-t-elle pour les inondations ?

Ces derniers jours, les inondations font des ravages en Belgique. Les régions de l’Est et du Sud de notre pays sont durement touchées. Mais dans quelle mesure êtes-vous protégé par votre assurance incendie ?

Pourquoi est-ce important ?

Les pluies de ces derniers jours ont causé de nombreux dégâts. Une assurance incendie compense une grande partie des dommages subis en cas de catastrophe naturelle, comme les inondations.

Ce sont des scènes à peine croyables qui se déroulent dans l’Est et le Sud de la Belgique. Le plan catastrophe provincial a été déclaré dans les provinces de Luxembourg, de Namur et de Liège. La Flandre n’a elle non plus pas été épargnée, notamment dans le Limbourg.

Protection contre les catastrophes naturelles

Heureusement, de nombreuses personnes ont souscrit une assurance incendie lorsqu’elles ont acheté leur maison. Bien que l’assurance incendie ne soit pas obligatoire, elle est fortement recommandée. Certaines banques refusent même de vous accorder un prêt si vous ne souscrivez pas une assurance incendie, ou augmentent le taux du prêt hypothécaire.

Dans tous les cas, vous pouvez y faire appel si vous êtes victime d’intempéries. Depuis 2007, l’assurance incendie vous protège contre les catastrophes naturelles, telles que les crues et les inondations.

Lorsque vous achetez une maison, vous assurez généralement la nue-propriété et le contenu. L’assurance protège donc tous les biens assurés, ainsi que les frais supplémentaires de réparation et d’hébergement des résidents touchés. Pensez par exemple aux frais d’évacuation. N’oubliez pas que chez de nombreux assureurs, vous devez payer une franchise.

Voici une liste des tâches à effectuer – dans la mesure du possible – si vous êtes victime d’une catastrophe naturelle, et d’inondations dans ce cas-ci:

  • Essayez de limiter les dégâts autant que possible, par exemple en coupant l’électricité lorsque votre maison est sous l’eau et en plaçant vos biens de valeur en hauteur.
  • Contactez votre compagnie d’assurance dès que possible. Elle pourra déjà établir un dossier et vous envoyer un expert.
  • Prenez des photos des dégâts.
  • Dressez une liste de tous les biens endommagés.
  • Rassemblez autant de preuves documentaires que possible, telles que des factures.

Aides régionales

En outre, il vous est possible de faire appel aux aides prévues par votre région.

En Wallonie, vous pouvez bénéficier de l’aide financière accordée aux personnes victimes d’une calamité naturelle publique. Notez que dans le cas de ces inondations, celle-ci couvrira uniquement les biens qui ne peuvent être couverts par un contrat d’assurance (incendie). La liste de ces biens (principalement des biens qui ne sont pas des risques simples) est disponible ici. Vous y trouverez également tous les détails relatifs à cette aide, y compris la procédure à suivre pour y faire appel.

La limitation aux biens non couverts par un contrat d’assurance ne vaut pas pour les personnes qui n’ont pas été en mesure d’assurer leurs biens en raison de leur état de fortune ET qui ont droit au revenu d’intégration sociale ou à une aide équivalente. Si c’est votre cas, vous pourrez donc obtenir une aide à la réparation pour le contenu ou le bâtiment.

Dans la région de Bruxelles-Capitale, des indemnisations similaires peuvent également être sollicitées en cas de calamités naturelles. Toutes les informations à leur sujet peuvent être demandées ici.

Notons que les inondations de cette semaine n’ont pas encore été officiellement classées comme calamité naturelle par les deux régions, mais cela ne saurait pas tarder.

Sur le même sujet:

Plus
Lire plus...
Marchés