Les prix du pétrole vont repartir à la hausse, mais ce ne sera pas l’explosion attendue

La banque américaine Goldman Sachs s’attend à ce que les prix du pétrole atteignent un plancher de 100 dollars le baril au cours du dernier trimestre de cette année. C’est 10 dollars de moins que la prévision précédente.

Pourquoi est-ce important ?

Les prix de l'énergie ont fortement augmenté depuis le début de l'année. Cela est dû en partie à la réouverture des économies après la crise du coronavirus et la guerre en Ukraine. Le pic semble désormais derrière nous, mais cela ne change rien au fait que les prix sont encore immensément élevés par rapport à il y a 12 mois.

Dans l'actu : le prix du pétrole a fortement baissé ces derniers mois. Goldman Sachs prévoit que ce prix atteindra 100 dollars au quatrième trimestre, contre 110 dollars dans une prévision antérieure. Un peu plus que les 87 dollars qu'il vaut ce mardi.

  • Les économistes de Goldman Sachs ont ajusté les prévisions en raison de ce qui se passe en Chine, entre autres. Le pays a enregistré trois décès suite à une infection du coronavirus le week-end dernier. Ce sont les premiers d
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20