Presque une par jour: le nombre de fusillades dans les écoles américaines a explosé au cours des deux dernières années. Comment l’expliquer?

Le nombre de fusillades dans les écoles américaines a explosé au cours des deux dernières années. Le record établi en 2021 – où il y a eu 250 fusillades dans les écoles – a déjà été battu cette année, alors qu’il reste plus de deux mois. Les mesures de sécurité de grande envergure telles que les détecteurs de métaux, les sacs à dos transparents, les tableaux noirs à l’épreuve des balles, les applications de verrouillage, les serrures de portes automatiques et les caméras n’ont pas empêché l’augmentation du nombre de fusillades dans les écoles aux États-Unis. Que se passe-t-il ?

Au 24 octobre de cette année, après 297 jours, il y avait déjà eu 257 fusillades dans des écoles américaines. C’est presque devenu un événement quotidien. L’augmentation au cours des deux dernières années a été énorme. En 2018 et 2019, 119 fusillades ont été enregistrées et en 2020, on en a dénombré 114. Depuis la fusillade de masse survenue en février 2018 au lycée Marjory Stoneman Douglas en Floride, plus de 700 personnes ont été abattues dans des écoles américaines.

Non seulement il y a plus de fusillades dans les écoles, mais elles sont aussi plus meurtrières. Entre 2018 et 2022, sept fois plus de personnes sont mortes dans des fusillades de masse (c’est-à-dire celles qui tuent au moins quatre personnes) dans des écoles américaines – 52 au total – qu’au cours des 18 années précédentes réunies depuis le massacre du lycée Columbine en 1999.

Depuis 2019, les homicides par arme à feu chez les enfants et les adolescents ont augmenté de 40 %

Nous avons tendance à imputer toute cette violence armée dans les écoles à des personnes perturbées ayant souvent des antécédents psychiatriques, mais il s’agit également d’une extension de la violence armée quotidienne croissante aux États-Unis. Chaque jour, plus de 50 personnes sont tuées par une arme à feu dans le pays et 1.100 autres sont menacées par une arme à feu lors d’un crime violent. En conséquence, les États-Unis ont le niveau le plus élevé de violence armée dans les pays développés, avec des fusillades de masse qui se produisent quotidiennement. Depuis 2019, le nombre d’homicides par arme à feu chez les enfants et les adolescents jusqu’à 19 ans a augmenté de 40 %.

Selon les nouveaux chiffres du Johns Hopkins Center for Gun Violence Solutions, 48.832 décès liés à des armes à feu ont été enregistrés aux États-Unis en 2021. Cela représente une moyenne de 133 par jour. Les homicides et suicides par arme à feu, qui ont bondi en 2020, première année de la pandémie, ont continué à augmenter en 2021, atteignant les taux les plus élevés depuis trois décennies, ont également indiqué les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Les armes à feu ont causé 47.286 décès par homicide et suicide en 2021, contre 43.675 en 2020, selon l’étude du CDC. Le nombre d’homicides et de suicides par arme à feu a augmenté de 8,3 % l’année dernière, selon les chiffres du CDC.

Disputes incontrôlables et parents inquiets

De nombreuses fusillades dans les écoles s’avèrent être des querelles qui deviennent mortelles et ne sont pas nécessairement l’œuvre d’un tireur enragé ayant des antécédents de problèmes de santé mentale. À Des Moines, dans l’Iowa, en mars, six adolescents ont tiré 42 coups de feu lors d’un incident qui s’est produit pendant les heures de classe. Un garçon a été tué et deux passantes ont été gravement blessées.

Une situation similaire s’est produite à Philadelphie au début du mois. Une dispute entre élèves à l’heure du déjeuner après un match de football s’est transformée en une fusillade au cours de laquelle cinq adolescents ont tiré 60 coups de feu sur cinq camarades de classe. Et ce ne sont là que deux exemples. Les disputes incontrôlées semblent être de loin la principale cause de violence armée à l’école, comme le montre le graphique ci-dessous tiré de la base de données K-12 :

Selon une enquête menée par Pew Research ce mois-ci, sept parents sur dix se disent inquiets à l’idée qu’une fusillade puisse se produire dans l’école de leur enfant. Les gens sont tellement tendus qu’un ballon éclaté dans une école californienne en septembre a provoqué une énorme panique. Le bruit d’un tuyau métallique qui a éclaté dans le sous-sol d’un stade de football a poussé des milliers de personnes à fuir le stade de football d’une école secondaire de l’Arkansas par crainte d’être abattues. Une chaise lancée contre la fenêtre d’une école de Floride a déclenché un verrouillage, une importante intervention de la police et provoqué la panique chez les parents après des rumeurs de fusillade en ligne.

Mais pourquoi le nombre de fusillades dans les écoles augmente-t-il de façon si spectaculaire en ce moment ?

L’augmentation des décès par arme à feu est parallèle aux ventes de ces armes, qui ont augmenté depuis le début de la pandémie en 2020. Au cours des trois mois allant de mars à mai 2021, on estime que 2,1 millions d’armes à feu ont été achetées, soit une augmentation de 64,3 % par rapport à la même période de l’année précédente. Dans l’ensemble, il apparaît que 10 % des ménages avec adolescents ont acheté des armes à feu supplémentaires au cours de la première année de la pandémie. Cela signifie que davantage d’adolescents ont été exposés à des armes à feu à la maison et que le nombre d’armes à feu dans les ménages avec des enfants adolescents a augmenté. Une étude de l’Université de Chicago, a révélé que 39 % des ménages américains possèdent désormais des armes à feu, contre 32 % en 2016. Dans environ 74 % des cas de fusillades dans les écoles, l’arme à feu utilisée provenait du domicile de l’élève.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20