Pouvez-vous encore obtenir un contrat d’énergie à taux fixe ?

Depuis le début de la crise énergétique, de nombreux fournisseurs d’énergie ont mis fin aux contrats de gaz et d’électricité à taux fixe. Luminus est le seul fournisseur qui commercialise encore de tels contrats, mais à partir du 1er octobre, cette entreprise énergétique travaillera elle aussi exclusivement avec des tarifs variables.

Les prix de l’énergie sont en baisse depuis le début du mois. Si nous jetons un coup d’œil sur le prix du gaz en Europe, nous constatons qu’il oscille actuellement autour de 185 euros par mégawattheure. C’est presque une réduction de moitié par rapport au 26 août, lorsque le prix du gaz culminait encore à 346 euros. Mais à plus long terme, le prix du gaz continue à atteindre des sommets. Au début de cette année, par exemple, on payait un peu moins de 65 euros par mégawattheure pour le gaz naturel.

À partir d’octobre, uniquement des contrats fixes

En raison de la hausse des prix de l’énergie, il est difficile de trouver un contrat d’énergie à taux fixe. Les compagnies d’énergie ne veulent plus vendre de tels contrats, car dans ce cas de figure, elles ne peuvent pas répercuter la hausse des prix de l’énergie sur l’utilisateur final. Cela n’est possible qu’avec un contrat à taux variable.

Seule Luminus propose encore des tarifs fixes pour le gaz et l’électricité. Le concurrent TotalEnergies vend également encore un contrat à taux fixe pour l’électricité (eMobility), mais cette formule n’est disponible que pour ceux qui possèdent une voiture électrique.

Bientôt, vous ne pourrez plus souscrire qu’un contrat à taux variable, car à partir du 1er octobre, Luminus ne vendra plus de contrats fixes. Le journal francophone L’Echo l’a révélé vendredi dernier. Le fournisseur d’énergie fait référence à la volatilité des prix du gaz, qui a également un impact sur les prix de l’électricité qu’il ne faut pas sous-estimer.

Pour les personnes ayant un contrat fixe, rien ne changera pour le moment. Ce n’est qu’à l’expiration de ce contrat qu’ils devront passer à une formule variable.

Plus de 760 euros par mois

Par ailleurs, une analyse réalisée par VREG jeudi dernier a montré que le prix estimé de l’électricité pour une famille (pour une consommation de 3 500 kWh) est actuellement de 3 256,63 euros par an. Pour le gaz, le prix peut atteindre 9 210 euros (pour une consommation de 17 000 kWh). Cela représente une facture énergétique mensuelle de 767 euros par mois. Ce calcul a été effectué sur la base d’une famille ayant souscrit un nouveau contrat en septembre, mais qui ne tient pas des dernières mesures du gouvernement pour les factures d’énergie.

BL

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20