Pourquoi les nouveaux Pixel 6 et Pixel 6 Pro ne seront pas officiellement disponibles en Belgique

Ce mardi 19 octobre, Google a présenté en long et large ses nouveaux smartphones, les Pixel 6 et Pixel 6 Pro, quelques semaines après dévoilé un premier aperçu durant l’été. Deux nouveaux flagships à moins de 900 euros qui ne seront malheureusement pas officiellement lancés en Belgique.

Si vous ne connaissez pas bien les smartphones Pixel, c’est normal. Bien qu’ils soient développés par le mastodonte Google, ils ne sont commercialisés que dans 8 pays – et la Belgique n’en fait pas partie, contrairement à la France – ce qui ne leur permet pas forcément de se faire connaitre auprès du grand public – à moins d’être un aficionado des technologies. Pourtant, les Pixel se placent plutôt en bonne position sur le marché et souvent à des prix plus abordables que certains flagships d’Apple, Samsung ou encore Huawei.

Les Pixel 6 et Pixel 6 Pro

L’entrée de gamme, le Pixel 6 (6,4’’) est proposé au prix de départ de 649€ et dispose des caractéristiques suivantes :

  • Affichage FHD+ avec un taux de rafraîchissement jusqu’à 90 Hz.
  • Une puce Google Tensor qui offre des performances 80% plus rapides par rapport au Pixel 5.
  • Double appareil photo à l’arrière ; un grand-angle de 50 Mpx (f/1,85) et un ultra grand-angle de 12 Mpx (f/2,2).
  • Il est également équipé d’un capteur LDAF qui permet de mesurer la distance qui sépare le téléphone de son sujet pour optimiser l’autofocus en basse luminosité, ainsi que d’un stabilisateur optique.
  • À l’avant, le Pixel 6 dispose d’une caméra de 8 Mpx (f/2)
  • Il embarque 8 Go de RAM et 128 Go d’espace de stockage
  • Une batterie de 4.614 mAh, compatible avec la charge sans fil
  • Google annonce une autonomie de plus de 24 heures
  • Sa face avant est protégée par une vitre Gorilla Glass Victus – la plus solide produite par Corning – et sa face arrière par du Gorilla Glass 6. Il est également certifié IP 68 et profite donc d’un haut niveau d’étanchéité.
  • Enfin, il est compatible avec le réseau 5G

Le Pixel 6 Pro (6,7’’) fait évidemment un peu mieux, sinon Google aurait du mal à justifier la différence de prix. Comptez 899€ pour le modèle Pro :

  • Lui aussi est équipé du nouveau processeur maison, Google Tensor
  • Il embarque un écran QHD+ doté de la technologie LTPO qui permet de réduire le taux de rafraichissement jusqu’à 10Hz quand il n’est pas utilisé pour économiser la batterie. L’écran peut monter jusqu’à une fréquence d’affichage de 120 Hz.
  • Côté pile, on retrouve un rectangle composé de 3 appareils photo : un grand-angle de 50 Mpx, un ultra grand-angle de 12 Mpx et un téléobjectif de 48 Mpx (f/3,5). Le capteur LDAF est également de la partie.
  • Côté face, le Pixel 6 Pro embarque un capteur photo de 11,1 Mpx.
  • Le téléphone embarque 12 Go de RAM et 128 Go d’espace de stockage
  • Avec sa batterie de 5.003 mAh compatible avec la recharge rapide sans fil, il dispose d’une autonomie de plus de 24 heures, selon Google.
  • Ses faces avant et arrière sont protégées par un verre Gorilla Glass Victus.
  • Enfin, il est compatible avec la 5G.

Les deux nouveaux flagships de Google sont les premiers smartphones à profiter de la nouvelle version du système d’exploitation du géant américain, Android 12. Ils sont également les premiers à profiter de la puce maison Google Tensor.

Le premier sera proposé en deux coloris (gris Océan et Noir Carbone) et le second uniquement en Noir Carbone. Ils seront commercialisés à partir du 25 octobre dans moins d’une dizaine de pays.

La Belgique, un tout petit pays

Si les Pixel 6 et 6 Pro vous ont donné envie de craquer, mais que vous habitez en Belgique, vous devrez certainement ruser pour vous les procurer. Cette fois encore, le géant américain a fait l’impasse sur le plat pays pour lancer ses nouveaux smartphones. Avec ses trois langues officielles pour un si petit territoire, la Belgique n’est pas forcément une destination de choix pour lancer un nouveau produit. Le marché est en effet trop petit et les contraintes souvent trop grandes.

Il est donc assez logique que Google fasse l’impasse sur notre pays. Le patron de Google Belgique, Thierry Geerts, avait indiqué au micro de RTL Info que le projet du géant américain n’était pas vraiment de développer du hardware – des produits – à l’échelle mondiale. L’objectif premier de Google est de proposer des softwares – des systèmes d’exploitation et applications – ouverts à tous et non de venir concurrencer un marché déjà saturé, celui des smartphones. In fine, le géant américain développe des smartphones pour mieux comprendre les besoins en termes de softwares que pour devenir un leader sur ce marché, a ainsi expliqué Thierry Geerts à RTL Info.

À noter que si les Pixel ne sont pas officiellement lancés en Belgique, il est tout de même possible de s’en procurer. Vous pouvez toujours vous rendre en France pour en acheter un ou passer par certains revendeurs, notamment la Fnac.

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20