Pour les touristes de l’espace, SpaceX va modifier un important détail de sa capsule Crew Dragon

Isopix

SpaceX va modifier le sommet de sa capsule spatiale afin de permettre aux touristes de l’espace qui prendront prochainement place à bord de profiter d’une vue panoramique à couper le souffle.

L’entreprise spatiale a officiellement dévoilé cette semaine les membres qui formeront bientôt l’équipage du premier vol orbital civil. Ces derniers prendront place à bord d’une capsule Crew Dragon qui sera modifiée pour l’occasion. Si les astronautes ‘amateurs’ passeront bel et bien plusieurs jours en orbite basse autour de la Terre, cette mission touristique n’aura pas à effectuer toute une série de tâches qui concernent habituellement un équipage professionnel, et notamment le fait de s’arrimer à la Station spatiale international (ISS).

Pour le plus grand plaisir des membres de la mission ‘Inspiration4’, SpaceX a donc eu l’idée de remplacer le module d’amarrage de sa capsule par un dôme transparent offrant une vue panoramique qui sera assurément à couper le souffle.

Si l’on en croit l’illustration dévoilée par SpaceX, la partie supérieure de la coque sera amovible. Elle sera donc vraisemblablement maintenue en position fermée lors des phases de décollage et d’atterrissage, entre autres, et en position ouverte lors des phases d’observation.

Un milliardaire et ses trois invités

SpaceX prévoit de lancer ‘Inspiration4’ à la fin de l’année, avec à bord de la capsule un équipage composé à 100% ‘d’individus issus du grand public’. Les quatre sièges de cette mission ont été achetés par Jared Isaacman, CEO de la société cotée en bourse Shift4 Payments. Ce dernier en occupera un lui-même, mais il a souhaité offrir les trois autres places.

Pour faire partie des trois heureux élus, il fallait remplir différents critères.

Les sièges ont finalement été attribués à Chris Sembroski, un ingénieur et ancien de l’US Air Force qui faisait partie des nombreux donateurs de la levée de fonds lancée par Jared Isaacman en faveur des hôpitaux St Jude pour l’enfance, la Dr Sian Proctor, astronaute analogue, finaliste de la sélection NASA 2009 et à la base de l’initiative ‘Space2Inspire’ hébergée sur la plateforme d’Isaacman, et enfin la jeune Hayley Arceneaux, une survivante du cancer traitée à l’hôpital St Jude et qui devrait devenir, à 29 ans, la plus jeune Américaine dans l’espace.

Pour aller plus loin: