Perte des libertés civiles: la Belgique et la France se classent parmi les ‘démocraties défaillantes’

– Isopix

Chaque année, l’hebdomadaire britannique The Economist publie son classement mondial des démocraties. Marquée par la pandémie de Covid-19, l’année 2020 obtient le score global le plus bas jamais enregistré. Et la Belgique n’est pas épargnée.

Depuis 2006, The Economist attribue une note à (presque) tous les pays du monde. Cette année, la moyenne globale, calculée sur base de 167 nations, est de 5,37/10. Jamais une cotation si basse n’avait été calculée depuis que ce classement existe.

‘Les mesures de confinement et les autres mesures de contrôle de la pandémie imposées par les gouvernements ont entraîné un recul considérable des libertés civiles en 2020, provoquant des dégradations dans la majorité des pays’, explique l’hebdomadaire britannique.

Au total, 60 critères sont pris en compte afin de donner une note à chaque pays. Ils sont regroupés en cinq grands groupes: processus électoral et pluralisme, libertés civiles, fonctionnement du gouvernement, participation politique et culture politique.

‘Confrontés à une nouvelle maladie mortelle contre laquelle l’homme n’a aucune immunité naturelle, la plupart des gens ont conclu qu’éviter des décès catastrophiques justifiait une certaine perte temporaire de liberté. Le classement a pénalisé les pays qui ont retiré des libertés civiles, qui n’ont pas permis un examen approprié des pouvoirs d’urgence ou qui ont refusé la liberté d’expression – indépendamment du soutien public aux mesures gouvernementales’, lit-on sur le site de The Economist.

La Belgique continue sa chute

Parmi les nombreux pays qui ont vu leur ‘score de démocratie’ reculer, on retrouve la Belgique. Notre pays a reçu la note de 7,51/10 ce qui le place parmi les ‘démocraties défaillantes’. La Belgique fait partie de cette catégorie depuis 2014.

Depuis trois ans, le score de la Belgique ne cesse de chuter. L’an dernier, il était à 7,64. Notre pays est à présent considéré comme étant seulement le 36e plus démocratique au monde.

La Norvège toujours n°1 mondiale

Nos voisins français ont eux aussi intégré les ‘démocraties défaillantes’, avec une note de 7,99/10. La France occupe à présent la 24e place mondiale.

Pour atteindre le rang de ‘démocratie à part entière’, il faut obtenir au minimum 8/10. Nos autres voisins en font partie. L’Allemagne est 14e (8,67), le Luxembourg 13e (8,68) et les Pays-Bas 10e (8,96).

D’après le ranking, le pays le plus démocratique au monde est la Norvège, avec un indice de 9,81. Le podium, inchangé depuis 2015, est complété par l’Islande (9,37) et la Suède (9,36). Ces trois pays ont toutefois chacun vu leur score légèrement reculer.

Parmi les grandes puissances mondiales, les Etats-Unis ont subi une légère chute, passant de 7,96 à 7,92 en un an. La Chine s’est (très) légèrement améliorée, gagnant 0,01 point pour passer à 2,27. La Russie a connu une hausse plus conséquente, passant de 3,11 à 3,31.

Sans surprise, la dernière place est occupée par la Corée du Nord. Classée parmi les ‘régimes autoritaires’, elle a obtenu une note de 1,08.