Pénurie de spécialistes chez les fabricants de batteries: « Les progrès technologiques sont en danger »

Les principaux fabricants de batteries sud-coréens, fournisseurs clés du parc mondial de voitures électriques, sont confrontés à une grave pénurie de talents qualifiés. Ce problème pourrait ralentir la transition vers une mobilité sans émissions. C’est ce qu’a rapporté l’agence de presse Reuters.

Il est fait référence aux porte-paroles de LG Energy Solution, SK On et Samsung SDI, les trois plus grandes entreprises sud-coréennes du secteur, qui assurent ensemble un tiers de l’approvisionnement mondial en batteries pour voitures électriques.

Tous reconnaissent qu’ils sont confrontés à une pénurie de compétences en raison de la forte demande de professions technologiques.

Technologies avancées

« Les entreprises sud-coréennes LG Energy Solution, SK On et Samsung SDI figurent parmi les six plus grands fabricants de batteries au monde », note Reuters. « Ces entreprises fournissent des constructeurs automobiles tels que Tesla, Volkswagen et Ford Motor, entre autres. »

« Toutefois, la demande du secteur, y compris pour de nouvelles solutions, continue de croître. En conséquence, il devient presque impossible de trouver suffisamment d’ingénieurs formés pour continuer à développer ces technologies avancées. »

Le secteur connaît une croissance exponentielle. Le volume de la production mondiale de batteries a doublé au cours des cinq dernières années.

« LG Energy, SK On et Samsung SDI emploient actuellement ensemble environ 19 000 personnes », affirme Reuters. « Cependant, les entreprises font état d’une pénurie de près de trois mille postes qui devraient être pourvus par des diplômés universitaires. »

Des progrès menacés

Les pénuries sur le marché sud-coréen reflètent un problème auquel est confrontée la production mondiale de batteries. L’European Battery Alliance souligne que le secteur aura besoin de plus de 800 000 nouveaux travailleurs rien qu’en Europe d’ici le milieu de la décennie.

« Si ces pénuries ne sont pas comblées, selon un certain nombre d’experts, les progrès de la technologie des batteries risquent de ralentir », relève Reuters. « Cela pourrait également ralentir le passage du transport routier, l’une des principales sources d’émissions de gaz à effet de serre, à des solutions durables. »

« Pour aider à résoudre ce problème, LG Electronics a décidé de lancer un programme de formation spécialisée à l’université de Corée à partir du printemps prochain », témoigne l’agence de presse. « Les diplômés auront la garantie d’un emploi immédiat. »

« Les cadres des entreprises coréennes recherchent également de nouveaux talents dans les universités américaines. »

Le fabricant suédois de batteries Northvolt fait également état d’une concurrence forte, les employés talentueux étant attirés par des entreprises sud-coréennes aux salaires particulièrement attractifs.

Pour aller plus loin:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20