‘Nous allons lancer un avion sur le Capitole mercredi’

Une femme tenant un poster représentant Soleilmani (à droite) et Abu Mahdi al-Muhandis (à gauche) (AP Photo/Anmar Khalil)

Plusieurs contrôleurs aériens de New York ont été informés ce lundi d’une grave menace. Sur une cassette transmise à CBS News, le message suivant peut être entendu : ‘Nous allons lancer un avion sur le Capitole mercredi. Soleimani sera vengé.’

La menace fait donc référence au général iranien Qassem Soleimani, abattu par un drone l’année dernière sur ordre du président Donald Trump. Soleimani était le commandant redouté des forces Al-Qods du corps des Gardiens de la révolution islamique. Le numéro 2 du régime iranien était chargé des missions à l’étranger. Ses actions militaires ont permis à l’Iran d’étendre considérablement son influence au Moyen-Orient.

Le document audio a été envoyée pour le premier anniversaire de la mort du Général. L’Iran a longtemps juré que son exécution serait vengée.

On ne sait toujours pas qui a enregistré ce message. Bien que le gouvernement américain considère qu’une telle attaque n’est pas plausible, l’affaire est traitée comme une violation des fréquences aériennes.

Le Pentagone et d’autres agences gouvernementales ont été informés mardi de l’enregistrement.

Ce mercredi, les élus de la Chambre des représentants et du Sénat seront tous rassemblés au Capitole où ils doivent ratifier les résultats des élections présidentielles de novembre dernier.

Le FBI n’a pas fait de commentaire, mais précise qu’il ‘prend au sérieux toutes les menaces sur la sécurité publique’.

Lire aussi: Nouvelle victoire internationale de l’administration Trump : l’Arabie saoudite se réconcilie avec le Qatar après 3 ans de conflit