Nicolas Sarkozy est reconnu coupable de corruption et trafic d’influence: trois ans de prison dont un an ferme

L’ex-président français Nicolas Sarkozy. – Isopix

L’ancien président de la République peut toutefois encore faire appel de cette décision.

Le verdict est tombé dans l’affaire dites des écoutes. Nicolas Sarkozy a été déclaré coupable de corruption et trafic d’influence.

Les faits remontent à 2014. En marge de l’affaire Bettencourt, Nicolas Sarkozy était suspecté d’avoir tenté d’obtenir d’un magistrat de la Cour de cassation, Gilbert Azibert, des informations confidentielles le concernant. Ce dernier n’était pas directement impliqué dans le dossier mais aurait joué de ses relations. En échange, l’ancien président lui aurait promis un poste de prestige à Monaco.

Les enquêteurs sont parvenus à prouver ‘un pacte de corruption’ entre les prévenus sur base d’écoutes. Des écoutes que les avocats de Nicolas Sarkozy qualifiaient ‘d’illégales’.

Nicolas Sarkozy a finalement été condamné à trois ans dont un an de prison ferme. Un aménagement de la peine pourrait être décidé via notamment le port d’un bracelet électronique. Son avocate actuelle a néanmoins déjà annoncé faire appel de cette décision de justice. Nicolas Sarkozy est le 2e président condamné sous la Ve République après Jacques Chirac dans l’affaire des emplois fictifs de la ville de Paris (2011).