Ne faites pas de cadeau au fisc en profitant au maximum de l’avantage fiscal lié à l’épargne-pension

L’année 2021 touche presque à sa fin. C’est donc le moment de vérifier les avantages fiscaux auxquels vous avez encore droit cette année. L’un de ces avantages les plus connus est l’épargne-pension. Mais depuis l’introduction de la double épargne-pension en 2018, il y a encore des milliers de personnes qui ne profitent pas pleinement de cet avantage.

Pourquoi est-ce important ?

Dans notre pays, vous bénéficiez d'un avantage fiscal lorsque vous épargnez pour vos vieux jours. L'importance de cet avantage dépend du montant que vous épargnez. Pour 2021, vous bénéficiez d'un avantage de 30 % si vous épargnez jusqu'à 990 euros par le biais d'une assurance épargne-pension ou d'un fonds d'épargne-pension. Pour les montants compris entre 990 et 1 270 euros, l'avantage s'élève à 25 pour cent.

Jusqu’en 2018, l’épargne retraite était très simple dans notre pays : vous épargniez un certain montant et bénéficiiez d’un avantage fiscal de 30 %. Vous ne deviez prendre en compte que le montant maximal. Mais il y a trois ans, le gouvernement fédéral a décidé d’adapter le système pour donner aux épargnants la possibilité de mettre davantage de côté chaque année.

Double épargne-pension

Le gouvernement fédéral a introduit l’épargne retraite double en 2018. Grâce à ce système, les épargnants auront désormais le choix entre deux avantages fiscaux : 30 et 25 pour cent. L’avantage fiscal de 30 % s’applique aux montants jusqu’à 990 euros (pour 2021), comme auparavant. Cet avantage sera réduit à 25 % pour les montants compris entre 990 et 1 270 euros.

Il y a un piège : le piège fiscal des épargnants pour les pensions. Concrètement, cela signifie que l’avantage fiscal peut être inférieur en termes absolus si une personne opte pour le système des 25 %.

Économisez au moins 1 188 euros

En fait, il n’est intéressant d’économiser plus de 990 euros par an que si vous dépassez la limite de 1 188 euros. Ceux qui épargnent entre ces deux limites obtiennent en pratique un avantage fiscal inférieur à ceux qui mettent 990 euros par an de côté pour leurs vieux jours.

Prenons un exemple. Si vous mettez de côté 1 150 euros par an, vous bénéficierez d’un avantage fiscal de 25 %. Cela se traduit par un avantage effectif de 287,5 euros. C’est 9,5 euros de moins que ceux qui économisent 990 euros par an et qui sont donc éligibles au système des 30%.

Ceux qui économisent 1 270 euros par an, le montant maximum, bénéficient d’un avantage de 317,5 euros. C’est plus que quelqu’un qui économise 990 euros par an, ou qui bénéficie d’un avantage de 297 euros par an.

Des milliers de personnes tombent dans le piège fiscal

Les chiffres du SPF Finances montrent qu’en 2020, 2 483 507 épargnants-pensionnaires ont déposé 990 euros dans une assurance épargne-pension ou un fonds d’épargne-pension. Ils ont donc pu bénéficier de l’allégement fiscal de 30 %.

Plus de 105 000 épargnants ont opté pour le système des 25 % en 2020. 95 786 d’entre eux ont déposé le montant maximal de 1 270 euros. 6 649 épargnants ont déposé entre 1 188 et 1 270 euros et ne sont pas tombés dans le piège fiscal. 2 912 épargnants ont déposé entre 990 et 1 188 euros et n’ont donc pas bénéficié de l’intégralité de l’avantage fiscal.

Plus
My following

Résultats plus élevés pour Ascencio

25/11/2021 17:38

(ABM FN) Ascencio a réalisé des résultats plus élevés au cours du dernier exercice et augmente le dividende. C'est ce qu'a déclaré la société immobilière, jeudi soir.

Les revenus locatifs ont augmenté de 3,9 pour cent pour atteindre 46,3 millions d'euros au cours de l'exercice 2020/21. La base de comparaison est celle d'avant la crise du coronavirus.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20