Les marchés:
Markten inladen...

LUNDI 13 JUIL

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Vidéo ‘must-see’ : une armée de robots prend le contrôle de cette usine

Logo Business AM
Geen categorie

13/04/2017 | Arnaud Lefebvre | 3 min de lecture

Les scénarios apocalyptiques à propos des risques de chômage de masse provoqué par l’avènement des robots ne manquent pas. Nombreux sont les experts qui estiment que l’introduction des machines dans la sphère professionnelle menacera des milliers d’emplois non-qualifiés. A l’avenir, les robots devraient par ailleurs être capables d’assumer des tâches de plus en plus complexes. La séquence vidéo ci-dessus, filmée dans un entrepôt du centre de tri de l’usine de livraison chinoise Shentong (STO) Express à Hangzhou, offre une idée de la manière dont nous serons amenés à travailler dans le futur, entourés d’une véritable armée de petits robots plus rapides, plus efficaces et surtout moins chers que les travailleurs humains.Les robots de cette entreprise ont la taille d’un siège de fauteuil et se déplacent rapidement sur le sol . Les employés approvisionnent les machines avec de nouveaux paquets après qu’elles aient transporté leur colis dans différentes zones autour du centre de triage. Les robots identifient la destination de la livraison via la lecture d’un code apposé sur le colis, ce qui minimise sensiblement les marges d’erreur du tri.

7 heures par jour à moitié prix

Selon un porte-parole de STO Express, ces robots peuvent trier et autocharger jusqu’à 200.000 colis par jour. Les machines fonctionnent six à sept heures par jour à partir de 18 h et représentent une réduction de 50% des coûts pour l’entreprise. Les robots auraient permis d’améliorer la production de 30% et de maximiser la précision du tri.En Chine, la présence de robots industriels a augmenté de 30,4% en 2016. La raison semble évidente : au cours des dernières années, les coûts manufacturiers en Chine ont augmenté et sont maintenant plus élevés qu’au Brésil ou au Mexique. La Chine n’est donc plus le manufacturier low-cost du monde.L’année derniere, Foxconn, la société taïwanaise qui assemble les iPhones, a remplacé 60.000 travailleurs par des robots. Dans les années à venir, des centaines de milliers d’emplois pourraient encore disparaître dans les usines chinoises d’Apple.


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks