Musk voulait déployer Starlink en Ukraine avant le début de la guerre

Le mois dernier, le patron de SpaceX, Elon Musk, a mis son réseau de satellites Starlink à la disposition de l’Ukraine pour aider le pays assiégé à faire face à l’agresseur russe. Il apparaît maintenant que le milliardaire avait déjà prévu de déployer son service internet dans cette région, mais que le conflit militaire a accéléré le processus.

Musk a annoncé fin février que l’Ukraine pouvait désormais utiliser son service internet fourni par SpaceX, appelé Starlink. Il avait également déclaré à l’époque que sa société avait envoyé des terminaux supplémentaires dans ce pays d’Europe de l’Est. De cette manière, la population ukrainienne continue d’avoir accès à l’internet, ce qui ne va pas de soi dans une situation de guerre. Après tout, les Russes ont déjà détruit une grande partie des infrastructures ukrainiennes.

SpaceX utilise des satellites en orbite terrestre basse pour fournir un accès Internet à des régions inaccessibles ou difficiles à atteindre pour les autres fournisseurs de services.

Destruction d’équipements russes

Le site d’information britannique The Times of London a rapporté mardi que Starlink aide l’unité ukrainienne de drones « Aerorozvidka » à détruire du matériel russe. Les drones de cette unité sont équipés de caméras thermiques spéciales permettant de détecter les véhicules militaires russes la nuit. « Lorsque nous envoyons un drone la nuit, il est connecté via Starlink à l’artillerie, qui assure à son tour la frappe sur la cible », a précisé au site d’information un officier de l’unité Aerorozvidka.

En d’autres termes, l’Ukraine utilise avec gratitude la technologie de Musk. Bien qu’il apparaisse maintenant que les négociations pour déployer Starlink en Ukraine étaient déjà en cours avant le début de la guerre. C’est ce qu’a déclaré Gwynne Shotwell, COO de SpaceX, lors de Satellite 2022, une conférence organisée à Washington, rapporte Bloomberg. « Nous étions proches de l’approbation pour offrir le service, mais les documents n’étaient pas encore tous signés », a déclaré la dirigeante.

Collaboration avec le concurrent OneWeb

M. Shotwell a également indiqué que la France et la Pologne ont contribué à la livraison de terminaux Starlink à l’Ukraine.

En outre, SpaceX aide son rival OneWeb à déployer une constellation de satellites après que cette société a été contrainte de mettre fin à ses relations avec Roscosmos, l’agence spatiale russe, ce qui l’empêche d’utiliser le lanceur russe Soyouz. OneWeb a déclaré dans un communiqué de presse lundi que son prochain lancement se fera sur une fusée SpaceX plus tard cette année.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20