La peur, une affaire de milliards de dollars : au Mexique, la sécurité privée représente 1,7% du PIB, soit sept fois plus que la sécurité publique

Le Mexique est un pays des extrêmes. Le Mexicain le mieux loti a un niveau de vie qui peut être comparé à celui d’un Danois moyen. Mais à l’autre bout de la société, les Mexicains sont plus susceptibles de vivre comme le Congolais moyen.

Pourquoi est-ce important ?

Malgré les réformes sociales radicales introduites par le gouvernement du président Andrès Manuel Lopez Obrador (AMLO), le Mexique se classe 35e sur 38 pays de l'OCDE pour le PIB par habitant, dernier en matière d'éducation et avant-dernier pour les dépenses de santé. Le Mexique reste l'un des pays où les inégalités sont les plus fortes au monde.

Dans l'actu : le journal espagnol El País publie les résultats d'une étude comparant les niveaux de vie dans 45.000 quartiers mexicains. Les résultats laissent plus d'un lecteur perplexe.

  • Dans seulement deux pays au monde, les 1% les plus riches de la population ont un revenu supérieur à celui du Mexique : le Mozambique et la République centrafricaine.
  • La peur est un business qui vaut des milliards de dollars. Le Mexique consacre 1,7% de son PIB à la sécurité privée, soit s
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Meer premium artikelen
Plus
Array
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20