Merkel se lance dans l’aventure hollywoodienne

Jeudi, « Merkel – Macht der Freiheit » sort dans les salles de cinéma en Allemagne, un film sur l’ascension d’Angela Merkel, fille d’un pasteur est-allemand, au rang de femme la plus puissante d’Europe. 

  • La réalisatrice allemande Eva Weber – qui vit à Londres depuis 1991 – a réalisé un documentaire impressionnant sur une carrière extraordinaire.
  • Pour « Merkel – Macht der Freiheit », elle s’est entretenue avec de nombreuses sommités politiques, dont l’ancien Premier ministre britannique Tony Blair, l’ancienne secrétaire d’État américaine Hillary Clinton et la secrétaire d’État de l’administration George W. Bush, Condoleezza Rice. 

La citation :

  • « La plupart des politiciens veulent être surévalués. Elle voulait être sous-estimée », dit d’elle Tony Blair dans le film. Grâce à cette stratégie, elle est parvenue à endormir tous ses rivaux et ennemis de parti – et à être plus maligne ou à les dépasser au moment décisif.

Le film est destiné à un public international.

  • Cela explique également le rôle prépondérant que joue l’adversaire de Mme Merkel, Donald Trump, dans le film. 
  • Dans une succession rapide d’images, son mur à elle (celui de la RDA, qui a fini par être vaincu par la révolution silencieuse) et son mur à lui (celui qu’il voulait construire à la frontière américano-mexicaine) s’affrontent.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20