Mercedes-Benz : « De nombreux clients de voitures électriques se satisfont d’une l’autonomie réduite »

Le constructeur automobile allemand Mercedes-Benz va utiliser des batteries moins chères mais moins puissantes pour les installer sur les petits modèles de sa flotte de voitures électriques. Cela permettra d’éviter que la hausse des prix de certains métaux ne rende plus chère la gamme de modèles d’entrée de gamme du constructeur allemand. C’est ce qu’a déclaré Ola Källenius, PDG de Mercedes-Benz.

M. Källenius a souligné qu’il est convaincu que les clients de ces petits modèles seront prêts à accepter une autonomie plus faible en échange d’un prix abordable.

Réduction des coûts

Ola Källenius a affirmé que Mercedes-Benz se tournera vers les batteries au lithium-fer-phosphate pour la prochaine génération de modèles qui seront lancés au milieu de cette décennie.

« Cette solution, selon Källenius, évite l’utilisation de batteries à base de nickel, plus coûteuses, qui sont utilisées dans les modèles de la gamme de prix supérieure », note l’agence de presse Bloomberg.

« Il se dit convaincu que de nombreux clients n’ont pas besoin des batteries plus puissantes qui garantiraient une plus grande autonomie. Après tout, un nombre important de voitures électriques sont utilisées presque exclusivement dans un environnement urbain. »

Bloomberg note également que Mercedes-Benz prévoit d’investir plus de 40 milliards d’euros dans la transformation de sa gamme de produits en produits électriques au cours de cette décennie. À partir du milieu de la décennie, le constructeur allemand prévoit d’utiliser trois plateformes complètes pour la construction de voitures électriques.

L’entreprise prévoit également de mettre en place huit sites de production de batteries dans le monde avec plusieurs partenaires.

Livraisons limitées

L’industrie automobile s’appuie largement sur les batteries lithium-ion, qui nécessitent l’utilisation de nickel et de cobalt, pour améliorer les performances des voitures électriques. Cependant, ces deux matériaux sont soumis à une offre limitée et donc à des coûts plus élevés.

En outre, l’utilisation du nickel entraîne également un risque accru d’incendie. Ce risque représente un défi majeur pour les constructeurs de voitures électriques. Le secteur investit des milliards d’euros pour trouver une solution à ces problèmes.

Chez Tesla, le dirigeant Elon Musk avait également annoncé récemment qu’il passerait à l’utilisation de batteries au lithium-fer-phosphate pour les modèles de la gamme de prix la moins chère.

« Tesla utilise déjà ce type de batterie en Chine, fournie par la société Contemporary Amperex Technology (CATL) », affirme Bloomberg. « Mercedes-Benz a également un partenariat de longue date avec la CATL. L’entreprise chinoise fournit les batteries, à base de nickel, qui sont intégrées dans la Mercedes EQS. »

« Toutefois, Mercedes-Benz et CATL ont maintenant également conclu un accord pour la fourniture de batteries lithium-fer-phosphate. Elle utilisera une technologie qui permet de réduire le poids et le coût des batteries. »

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20