MacKenzie Scott, l’ex-épouse de Jeff Bezos, verse 1 milliard par mois à des œuvres caritatives: pourquoi c’est exceptionnel

MacKenzie Scott est une des philanthropes les plus précoces du monde – Isopix

Devenue l’une des femmes les plus riches du monde après son divorce avec Jeff Bezos en juillet 2019, MacKenzie Scott verse régulièrement de très grosses sommes d’argent à des œuvres de charité. Elle fait d’ores et déjà partie des philanthropes les plus généreuses de la planète.

Suite à son divorce avec l’homme le plus riche du monde, MacKenzie Scott (50 ans) a récupéré 4% des parts d’Amazon, équivalant à l’époque à environ 38 milliards de dollars. Ce qui l’a propulsée parmi les femmes les plus fortunées de la planète. Seules Françoise Bettencourt Meyers et Alice Walton sont plus riches qu’elle.

Au Bloomberg Billionaires Index, l’ancienne épouse de Jeff Bezos figure aujourd’hui à la 18e place des personnes les plus riches du monde, avec une fortune personnelle estimée à 60,9 milliards de dollars (50 milliards d’euros). Une fortune qui ne fait que grossir chaque mois. Pourtant, MacKenzie Scott n’est pas avare en dons.

Ce mardi, la troisième femme la plus riche du monde a révélé qu’elle avait donné 4 milliards de dollars à 384 organisations caritatives au cours des 4 derniers mois. Soit un milliard de dons par mois. Les heureuses élues ont été sélectionnées parmi une liste de 6.500 associations, chacune évaluée par une équipe mise en place par MacKenzie Scott. Celles qui ont reçu des dons sont principalement des banques alimentaires, des services financiers et de crédit pour les communautés défavorisées et des groupes juridiques luttant contre les discriminations.

Au total, en 2020, ses donations se seront élevées à 6 milliards de dollars.

Une des philanthropes les plus précoces

Les donations de MacKenzie Scott font déjà d’elle l’une des plus grandes philanthropes du monde. A titre de comparaison, entre 2015 et 2019, Warren Buffet a fait des dons à hauteur de 14,7 milliards de dollars. En à peine un an, l’Américaine a donc déjà versé 40% de ce que celui qui a été désigné par Forbes comme le philanthrope le plus généreux de la planète a donné en l’espace de cinq ans.

Comme le note le média américain Vox, MacKenzie Scott est aussi l’une des philanthropes les plus rapides. Rarement on a vu des milliardaires réaliser pareilles donations si peu de temps après avoir touché le jackpot.

Autre fait notable, l’ex-femme de Jeff Bezos est l’une des rares milliardaires à avoir admis ouvertement que la pandémie avait pleinement contribué à renforcer l’écart entre les plus riches et les plus pauvres de ce monde. Amazon fait partie des géants qui ont encore accru leur domination suite à la crise sanitaire mondiale.

‘Tant les pertes économiques que les répercussions sur le plan de la santé ont été pires pour les femmes, les personnes de couleur et les personnes qui vivent dans la pauvreté. Dans le même temps, (la pandémie) a permis aux milliardaires d’accroître considérablement leur fortune’, a-t-elle écrit sur son blog, où l’on peut également découvrir les noms des 384 organisations qui ont bénéficié de son argent.

MacKenzie Scott a promis de reverser la moitié de sa richesse à des œuvres caritatives.