L’Italie sera le premier pays européen à produire le vaccin russe Spoutnik V

Les doses du vaccin russe Spoutnik V (Alexander Miridonov/Kommersant/Sipa USA – Isopix)

Dès juillet prochain, l’Italie produira les premiers vaccins Spoutnik made in Europe, a annoncé ce mardi la chambre du Commerce. Le vaccin, qui n’est toujours pas validé par l’Agence européenne des médicaments (EMA), circule déjà dans plusieurs pays européens.

‘Le vaccin sera produit à partir de juillet 2021 dans l’usine de l’entreprise italo-suisse Adienne en Lombardie, à Caponago, près de Monza’, a déclaré Stefano Maggi, porte-parole de la Chambre italo-russe du Commerce. L’accord porte sur la production de 10 millions de doses entre juillet 2021 et janvier 2022, explique Euronews.

C’est le premier accord de production européen pour le vaccin russe Spoutnik V. Plusieurs pays européens, dont la Hongrie, la République tchèque et la Slovaquie, ont déjà commandé des doses et ont commencé à vacciner leur population avec.

Toutefois, l’Agence européenne des médicaments n’a pas encore donné son approbation. Les examens sont en cours, mais selon les scientifiques de l’EMA, il manque des données indispensables pour une bonne évaluation.

Spoutnik V, le sauveur?

Une production européenne du vaccin Spoutnik V permettrait de fournir directement les pays membres de l’UE, une fois que le produit sera validé par l’EMA. La Russie a déjà annoncé qu’elle pourrait fournir 50 millions de doses dès juin si la Commission européenne en faisait la demande.

Ce nouvel approvisionnement ne serait pas du luxe pour l’Europe. Tous les vaccins autorisés ont annoncé des retards dans les livraisons. Même l’entreprise Johnson & Johnson, qui n’a pas encore reçu l’aval de l’EMA, a déjà annoncé un possible retard.

Le vaccin russe, qui n’avait pas été pris au sérieux à sa sortie en août 2020, pourrait finalement devenir le sauveur de l’Europe. Car plus de deux mois après son lancement, la vaccination dans l’UE n’a toujours pas atteint son rythme de croisière.