Marchés:
Chargement en cours…

JEUDI 26 NOV

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Les vitres du futur pourraient être construites en bois transparent

Logo Business AM
Sciences

11/10/2020 | Olivier Daelen | 4 min de lecture

JAG Vasquez/ Unsplash

Si vous avez dû relire deux fois le titre pour être sûr de l’avoir bien compris, c’est normal. La nouvelle a de quoi surprendre, mais le progrès scientifique est inarrêtable. Dans un futur pas si lointain, le verre pourrait être remplacé par du bois transparent.

Junyong Zhu, chercheur au Forest Products Laboratory (FPL), et ses collègues des universités du Maryland et du Colorado viennent de mettre au point un matériau révolutionnaire : le bois transparent. D’après leur étude, dont les résultats ont été publiés dans le Journal of Advanced Functional Materials, leur création a tous les atouts pour remplacer le verre actuellement utilisé dans le secteur de la construction.

Du verre pas très vert

Des fenêtres dont la vitre est exclusivement composée de ce bois transparent pourraient bientôt voir le jour. Les vitres en verre qu’on utilise aujourd’hui ont un lourd impact, tant au niveau économique qu’écologique. Le verre étant assez perméable à la chaleur, celle-ci s’échappe souvent trop rapidement par temps froid, ce qui provoque une augmentation de la consommation énergétique. De plus, la production de verre dans le domaine de la construction a une forte empreinte carbone. Les émissions mondiales de dioxyde de carbone causées par la fabrication du verre sont évaluées à environ 25.000 tonnes par an.

Ce nouveau matériau est créé à partir du bois de balsa, un arbre à croissance rapide et à faible densité. Celui-ci, traité à température ambiante, est plongé dans un bain oxydant qui fait disparaître quasiment toute son opacité. Le bois est ensuite pénétré par un polymère de synthèse nommé alcool polyvinylique (PVA), ce qui le rend aussi transparent que du verre.

Du bois plus durable et plus résistant

Disposant de nombreuses qualités, ce bois transparent présente d’importants avantages vis-à-vis du verre. Plus solide, il résiste mieux aux impacts. Là où le verre se brise, le bois transparent se plie ou se fend.

La cellulose naturelle de la structure du bois et la charge polymère absorbant l’énergie du bois transparent le rendent également plus léger et plus durable. D’autant plus que ce matériau est mis au point via une ressource durable et renouvelable, aux émissions de carbone relativement faibles.

Last but not least, ce bois transparent permet aussi de gagner en rentabilité. Ainsi, son efficacité thermique est cinq fois plus forte que celle du verre. De quoi diminuer les coûts énergétiques. De plus, au vu de sa compatibilité avec les équipements de traitement industriel actuels, la transition vers ce nouveau matériau ne devrait pas poser beaucoup de difficultés.

Si les recherches se concentrent pour l’instant avant tout sur l’utilisation du bois transparent dans le secteur de la construction, nul doute qu’il pourrait, à terme, s’avérer prometteur dans d’autres domaines. Jusqu’à voir un jour apparaître des pare-brises ou des écrans de smartphone en bois ?

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    59.750.988
  • Nombre
    de décès
    1.409.160
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    561.803
  • Nombre
    de décès
    15.938
Logo Business AM

Business AM | Stocks