Les taux d’intérêt sur les prêts immobiliers sont en hausse : faut-il acheter au plus vite?

Si vous empruntez pour acheter une maison aujourd’hui, vous devrez payer plus pour un prêt immobilier qu’il y a un an. Alors, faut-il contracter un prêt hypothécaire le plus tôt possible pour éviter un taux d’intérêt plus élevé ?

La période de taux d’intérêt extrêmement bas semble être définitivement terminée. La Banque centrale européenne (BCE) étant sur le point de resserrer sa politique monétaire, les taux d’intérêt à long terme sont en hausse. Le taux belge à dix ans est passé de 0,2 à 1,25% depuis le début de l’année. Ce n’est pas négligeable, car les banques utilisent les taux d’intérêt à long terme pour déterminer les taux hypothécaires. Les banques centrales espèrent qu’un resserrement de la politique monétaire tempérera la montée en flèche de l’inflation.

Hausse des taux d’intérêt

L’impact de la hausse des taux d’intérêt à long terme est immédiatement perceptible lorsque l’on examine le taux d’intérêt moyen d’un prêt immobilier. Au début de cette année, le taux d’intérêt pour un prêt immobilier sur 25 ans, avec une quotité (rapport entre le montant du prêt et la valeur d’achat du logement) supérieure à 80 pour cent, était de 1,8 pour cent, selon le baromètre des taux d’intérêt d’Immotheker. Aujourd’hui, il est déjà de 2,15%.

La probabilité que le taux augmente encore est relativement élevée. Les économistes s’attendent à ce que la BCE relève ses taux d’intérêt au quatrième trimestre de cette année, après avoir mis fin au programme d’achat au troisième trimestre.

L’attente n’est pas sans risque

Certains signes indiquent que le marché de l’immobilier se refroidit, mais la baisse des prix est encore loin. Peter Vanden Houte, économiste en chef chez ING Belgique, a déclaré à Het Nieuwsblad que les prix augmenteront moins rapidement, mais il exclut pour l’instant une baisse. « Une véritable correction dans l’immobilier nécessite un catalyseur, comme une récession », dit-il. Il dit qu’il ne voit pas cela arriver tout de suite.

Attendre une baisse des prix n’est donc certainement pas sans risque. Au contraire, vous risquez de devoir payer plus cher à la fois votre prêt et la maison. En d’autres termes, toute personne qui envisage d’acheter une maison prochainement ne devrait pas attendre trop longtemps pour contracter un prêt.

En outre, les emprunteurs font une bonne action lorsque l’inflation reste élevée. Grâce à l’indexation automatique des salaires dans notre pays, les revenus augmentent avec l’inflation, bien qu’avec un décalage dans le temps. Par conséquent, les remboursements mensuels pèsent moins sur le budget familial. Ce n’est que lorsque vous avez un prêt avec un taux d’intérêt variable que le taux peut augmenter. Dans ce cas, le taux d’intérêt est ajusté à une date fixe, par exemple annuellement.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20