Les systèmes de missiles américains sèment la destruction en Ukraine : « Plus de 20 dépôts d’artillerie russes détruits »

L’Ukraine affirme que l’artillerie qu’elle a reçue des États-Unis, les systèmes de roquettes d’artillerie à haute mobilité (HIMARS) en particulier, s’avère extrêmement utile. Selon le journal ukrainien Kyiv Independent, cet armement de pointe a déjà détruit une vingtaine d’entrepôts de munitions destinées à l’artillerie russe.

Les HIMARS sont une prouesse d’ingénierie : ce sont des lanceurs de fusées montés sur des camions, qui utilisent la technologie GPS pour atteindre des cibles situées jusqu’à 80 kilomètres de distance. L’armée ukrainienne a récemment acquis huit de ces armes américaines.

L’Ukraine les utilise depuis pour rendre la vie difficile à l’armée russe. En ciblant les dépôts de munitions, les troupes russes souffriraient de plus en plus de manque de munitions, rapporte le Kyiv Independent. Le journal ukrainien indique qu’au cours des quatre dernières semaines, une vingtaine de dépôts ont déjà été détruits dans le bassin du Donets occupé par la Russie, ainsi que dans le sud du pays.

L’avancée russe risque bien de s’arrêter

La contre-attaque de l’Ukraine était bien nécessaire : les troupes de Poutine ont progressivement gagné du terrain dans la région du Donbass au cours des dernières semaines. Les villes de Shevherodonetsk et Lysychansk, par exemple, sont tombées, laissant l’oblast de Luhansk entièrement aux mains des occupants russes.

Bien que le vent n’ait pas encore tourné, il semble maintenant que l’utilisation des HIMARS pourrait ralentir quelque peu l’avancée russe. En castrant l’écrasante artillerie russe, l’Ukraine espère gagner du temps dans cette région meurtrie. Cette artillerie est utilisée depuis le début de la guerre pour frapper à la fois l’armée ukrainienne et des cibles civiles.

Les États-Unis débloquent 400 millions de dollars en plus

Le fait que les HIMARS s’avèrent être un succès est également une bonne nouvelle pour le gouvernement américain. Cela signifie que l’aide constante qu’il apporte à son homologue ukrainien commence à porter ses fruits.

Le président Joe Biden a signé vendredi un autre accord prévoyant l’envoi d’un ensemble d’armes d’une valeur de 400 millions de dollars à ce pays envahi. Les États-Unis ont déjà débloqué quinze vagues d’aide militaire à l’Ukraine, pour un montant d’environ 7 milliards de dollars.

Oekraïense troepen tijdens een militaire oefening, 2017
Des artilleurs ukrainiens à l’exercice en 2017. (SERGEI SUPINSKY/AFP via Getty Images)

MB

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20