Marchés:
Chargement en cours…

SAMEDI 19 SEP

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Les sociétés de distribution d’eau réalisent des profits de plus de 50%

Logo Business AM
Personal Finance

22/05/2020 | Ruben Van Lent | 3 min de lecture

iStock

Notre facture d’eau a fortement augmenté ces dernières années. Et les revenus des intercommunales d’eau dépassent de 37% leurs coûts. De nombreuses sociétés de distribution font des bénéfices de plus de 50%. C’est un constat relayé par De Tijd sur base des chiffres de l’Agence flamande pour l’environnement.

Ce bénéfice supplémentaire pourrait être réutilisé pour renouveler le réseau d’assainissement. Car cela demande des milliards d’euros en investissement dans les années à venir. Les compagnies d’eau anticipent déjà cette grosse sortie d’argent. Le chiffre d’affaires total a augmenté de 42% entre 2013 et 2018 pour atteindre 438 millions d’euros. Par contre, les coûts sont restés inchangés à 320 millions d’euros sur la même période. Ce représente un bénéfice moyen de 37%.

La contribution pour l’assainissement, que chaque ménage paye, a aussi augmenté. En Wallonie, cette taxe est calculée en fonction du nombre de mètres cubes d’eau utilisé. En 2014, elle était de 1,745 €/m³. Aujourd’hui, elle vaut 2,365 €/m³, soit une augmentation de 35,5%.

‘Comptabilité pure’

Cependant, le but n’est pas non plus que les entreprises de distribution d’eau réalisent des bénéfices. Elles sont généralement exploitées par une ou plusieurs communes. Et elles doivent répercuter le coût du traitement de des eaux usée sur la facture. Les agences régionales pour l’Environnement doivent veiller à une juste facturation des frais et à l’utilisation de l’argent uniquement pour des aménagements propres à la distribution et à l’épuration de l’eau.

Selon l’agence flamande de l’Environnement, les revenus ne sont pas si hors contrôle. ‘Les flux de la trésorerie montrent que l’argent est utilisé pour entretenir et renouveler les égouts’, a déclaré l’agence au journal De Tijd. Les marges élevées sont purement comptables, explique le chef du service d’égouttage, Peter Aeltman. Les projets antérieurs sont, selon lui, inscrits dans les livres de comptes par petites parties chaque année. ‘En conséquence, les coûts s’infiltrent plus lentement que les revenus’, explique-t-il.

Il pense donc que les profits élevés disparaîtront à long terme. En Flandre, la rénovation du réseau d’assainissement coûterait au total 9 milliards d’euros.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    30.401.165
  • Nombre
    de décès
    950.459
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    99.649
  • Nombre
    de décès
    9.937
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour
Logo Business AM

Business AM | Stocks