Les glaciers des Pyrénées ne seront bientôt plus qu’un lointain souvenir

Depuis une quarantaine d’années, les glaciers au sommet de Pyrénées reculent à vitesse constante en raison du réchauffement climatique anthropique. Un processus qui devrait se poursuivre dans les années à venir, entrainant leur disparition totale.

Des chercheurs de l’Institut pyrénéen d’écologie tirent la sonnette d’alarme concernant l’avenir des glaciers au sommet des Pyrénées. D’après leur recherche, le recule des plus grands glaciers du sud de l’Europe se poursuit de manière constante ce qui pourrait entrainer leur disparition d’ici une vingtaine d’années seulement.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont étudié l’évolution de l’étendue de la couverture glacière au sommet des Pyrénées, ainsi que celle de son épaisseur entre 2011 et 2020. Sur base d’images satellites de haute résolution et des visuels obtenus lors de vols de recherche réalisés en 2011 comparés à des données récoltées en 2020, les chercheurs ont déterminé qu’au cours de cette période, la superficie totale des glaciers a chuté de plus de 23%. Quant à leur épaisseur, elle a diminué en moyenne de 6,3 mètres, mais là-haut, la hausse des températures – qui est déjà de 1,5°C par rapport au début de l’ère industrielle – n’impacte pas tous les glaciers de la même manière. Certains parmi les plus modestes ont déjà perdu près de 20 mètres d’épaisseur.

Le processus s’est amplifié au fil des années et se poursuit désormais à vitesse constante depuis les années 80. « Nous pouvons affirmer avec certitude que les glaciers pyrénéens sont en danger extrême », ont écrit les scientifiques. D’après ces derniers, les glaciers des Pyrénées pourraient disparaitre ou devenir de simples plaques de glace au cours des deux prochaines décennies. Un sort qui ne serait pas réservé à ces glaciers. Les experts avertissent en effet que d’autres sommets montagnes glacées pourraient connaitre le même sort, notamment ceux des Alpes.

À lire également:

Plus
Lire plus...
Marchés
BEL20