Les fabricants européens de voitures électriques espèrent des métaux rares d’Australie plutôt que de Chine

Les constructeurs automobiles européens sont en pourparlers avec la société australienne Arafura Resources, spécialisée dans l’extraction de terres rares. Ils espèrent acheter à Arafura des matières premières pour les batteries de leurs voitures électriques. De cette manière, les fabricants européens tentent de contourner la Chine, qui domine l’offre mondiale de métaux rares.

Arafura développe le projet minier de Nolans, dans le Territoire du Nord de l’Australie, qui permettrait de satisfaire 10 % de la demande mondiale de ce type de métal issu de terres rares, nécessaire à la fabrication d’aimants pour moteurs électriques.

Le groupe ajoute que l’extraction des produits fera également l’objet d’un suivi strict en termes de traitement des déchets toxiques générés par le processus d’extraction.

Contrats

« Nous avons un accord pour fournir notre production directement aux constructeurs automobiles européens », a confirmé Peter Sherrington, directeur financier d’Arafura, à l’agence de presse Bloomberg. Les volumes et les prix sont encore en cours de négociation, mais M. Sherrington dit s’attendre à conclure des accords concrets avant la fin de l’année.

Les voitures électriques nécessitent d’énormes quantités de matières premières rares telles que le lithium, le nickel et le cobalt. Cependant, la Chine représente actuellement environ 66 % de l’extraction de ces minerais.

En outre, la Chine contrôle également 85 % du raffinage des terres rares. À l’avenir, cependant, la Chine devrait réserver ces matières premières principalement à son usage domestique. C’est pourquoi les constructeurs automobiles tels que Volkswagen, BMW et Tesla se tournent directement vers les producteurs d’autres pays.

Les matériaux recherchés par les constructeurs automobiles sont également utilisés dans des applications militaires. « Cela crée un goulot d’étranglement politique supplémentaire », fait valoir Bloomberg. « Cela encourage, entre autres, les tentatives de trouver des fournisseurs en dehors de la Chine pour ces produits. »

L’année dernière, le ministère américain de la défense a accordé au producteur australien Lynas un financement pour construire une usine de traitement des matériaux rares au Texas.

3 kilogrammes

Une voiture électrique utilise en moyenne trois kilogrammes de métaux rares. Plusieurs constructeurs automobiles, dont BMW et General Motors, ont essayé de réduire ce volume dans leurs conceptions. Mais le passage à des solutions de remplacement semble généralement avoir un impact négatif sur l’efficacité du moteur.

Peter Sherrington voit une autre raison à l’intérêt des constructeurs automobiles européens pour les matières premières australiennes. « L’intérêt est sans doute lié à une nouvelle loi en Allemagne, qui impose aux entreprises la responsabilité de leur chaîne d’approvisionnement », estime-t-il.

La nouvelle loi, qui entrera en vigueur dans deux ans, permettra de tenir les entreprises responsables des politiques de gestion des déchets dans leur chaîne d’approvisionnement.

Problème de dépendance

Des efforts sont également déployés pour assurer l’approvisionnement en Europe. L’Europe est le premier marché mondial pour les véhicules électriques et est également en passe de devenir le premier consommateur de matières premières rares.

L’Union européenne a créé l’Alliance européenne pour les matières premières (Erma) l’année dernière afin de garantir un approvisionnement suffisant en matières premières essentielles.

« On a toujours été conscient du problème de la dépendance », reconnaît Bernd Schaefer, directeur d’Erma. « Mais comme la disponibilité à un prix acceptable n’apparaissait pas comme un goulot d’étranglement, pendant longtemps, il n’y avait aucune raison d’agir. »

« Toutefois, cela a changé depuis. Les gens se rendent compte qu’un manque d’accès à ces matières premières peut finalement entraîner des coûts énormes. »

Pour aller plus loin :

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20