Les épinards peuvent-ils protéger les astronautes des radiations spatiales ?

Les épinards, remède miracle pour les astronautes ? Photo : Nasa/Zuma Press/Isopix

Nous savions déjà que les épinards sont bons pour l’organisme en général. Cela fait 92 ans que Popeye nous le montre. Mais il apparaît maintenant que la plante potagère peut également protéger les astronautes contre les rayons cosmiques nocifs.

Les astronautes qui se lanceraient un jour dans des voyages spatiaux lointains devraient affronter une bonne dose de rayons cosmiques. Même avec un vaisseau spatial bien protégé, tenir les rayons nocifs à distance sans la magnétosphère protectrice de la Terre sera une tâche difficile.

Les radiations peuvent causer des dommages à notre ADN, mais aussi apporter des cancers ou des problèmes cardiaques. Mais une récente étude, publiée dans la revue Frontiers in Cardiovascular Medicine, suggère qu’un régime alimentaire riche en antioxydants pourrait préserver la santé des astronautes lors de voyages spatiaux lointains.

Maladies cardiovasculaires

‘Si nous voulons faire l’expérience d’un voyage spatial habité sur de longues distances, nous devons comprendre les conséquences des maladies transmises par l’espace et comment nous pouvons protéger notre corps contre elles’, rappelle Jesper Hjortnaes, du Centre médical de l’Université de Leyde (LUMC) aux Pays-Bas.

Hjortnaes et son équipe se sont penchés plus particulièrement sur le lien entre les radiations et la santé de notre cœur et de nos vaisseaux sanguins. Ils ont tenté de voir sur ce qui peut être mis en œuvre pour protéger les astronautes.

Ils ont découvert que les radiations peuvent entraîner un ‘remodelage du myocarde’. En d’autres termes, le tissu cardiaque sain devient plus dur, ce qui peut entraîner une insuffisance cardiaque. L’exposition aux radiations peut également provoquer l’accumulation de graisses et de cholestérol dans les vaisseaux sanguins. Cela peut à son tour provoquer des accidents vasculaires cérébraux (AVC) ou des crises cardiaques.

Épinards, betteraves et tomates

Une fois ces données éclaircies, les chercheurs se sont intéressés aux moyens de protection possibles. Parmi ceux-ci, on retrouve bien sûr des médicaments qui offrent une protection contre les rayons cosmiques, mais aussi les changements de régime alimentaire.

Et qu’ont-ils trouvé ? Les aliments riches en antioxydants – les légumes verts comme les épinards, ainsi que les betteraves et les tomates – sont, selon eux, ‘prometteurs’ pour réduire les effets nocifs des radiations. Notons toutefois que les chercheurs ont également indiqué que des recherches supplémentaires étaient nécessaires.