Les cryptomonnaies gagnent à nouveau du terrain grâce au Venezuela et à la Réserve fédérale américaine

Les prix de nombreuses cryptomonnaies se sont envolés au cours des dernières 24 heures. Cette hausse est en grande partie due au Venezuela et à la Réserve fédérale des États-Unis. Le bitcoin (BTC) semble bien parti pour franchir à nouveau la barre des 45.000 dollars.

Pourquoi est-ce important ?

De nombreuses cryptomonnaies majeures ont eu du mal à gagner du terrain ces dernières semaines. Le cours du bitcoin, la plus grande cryptomonnaie du marché, oscille entre 40.000 et plus de 44.000 dollars depuis une quinzaine de jours.

Il semble que ce ne soit qu’une question de temps avant que le bitcoin ne franchisse à nouveau la barre des 45.000 dollars. À l’heure où nous écrivons ces lignes, la plus grande cryptomonnaie du marché vaut 47.409 dollars. D’autres cryptomonnaies, comme l’Ether (ETH) et le Cardano (ADA), ont également le vent en poupe. Les prix de ces deux pièces ont augmenté de plus de 4 % au cours des dernières 24 heures, pour atteindre respectivement 3.241 $ et 2,22 $.

Le Venezuela lance la CBDC

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les cryptomonnaies repassent dans le vert actuellement. Pour commencer, le Venezuela a lancé aujourd’hui sa propre monnaie numérique de banque centrale (CBDC). Le bolivar numérique utilisera un système d’échange par SMS pour faciliter les paiements et les transferts entre utilisateurs.

La banque centrale du Venezuela a également annoncé qu’en plus de la monnaie numérique, elle allait supprimer six zéros de sa monnaie. Il s’agit d’une tentative du président Maduro de réduire une inflation incontrôlée et de protéger la valeur du bolivar.

La Réserve fédérale n’envisage pas d’interdire les cryptomonnaies

Il y a également de bonnes nouvelles pour les amateurs de cryptomonnaies aux États-Unis. Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale, a annoncé jeudi qu’il n’avait pas l’intention d’interdire les cryptomonnaies. Il a toutefois ajouté que les monnaies stables devaient être réglementées. « Elles échappent dans une certaine mesure à la réglementation, et il est approprié qu’elles soient réglementés », a-t-il déclaré jeudi.

Enfin, Visa a annoncé qu’elle était prête à aller de l’avant avec le développement d’une plateforme qui reliera la monnaie fiduciaire, les CBDC, les stablecoins et les cryptomonnaies traditionnelles, telles que BTC et ETH, dans une solution appelée Canal de paiement universel.

Pour aller plus loin :

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20