Les Belges accumulent les jours de congé: une vague de demandes en perspective?

Les salariés belges ont pris presque deux fois moins de congés légaux au cours des premiers mois de 2021 qu’à l’accoutumée. Peut-être économisent-ils en masse jusqu’à ce qu’il y ait plus d’opportunités de vacances. Mais il y a également d’autres raisons.

Ce ‘comportement d’économie’ a été mis au jour par une analyse réalisée par le groupe de services de ressources humaines Liantis, sur base des données salariales de 194.357 employés. Au premier trimestre 2021, une moyenne de 4,8 heures de congé légal a été prise par employé. Les années précédentes, ce chiffre était pratiquement double, soit 8,4 heures en 2019 et 8,2 heures en 2020. En outre, en 2019, 37,5% de l’ensemble des salariés avaient pris au moins une heure de congé légal au cours du premier trimestre. En 2021, ce chiffre n’a été que de 25,8%.

‘Nous voyons clairement qu’en ce début d’année, les employés ont adopté une approche attentiste et ont moins utilisé leurs congés légaux’, explique Matthias Debruyckere de Liantis. Selon lui, il y a plusieurs raisons à cela.

‘Tout d’abord, au cours des premiers mois de cette année, il y avait encore beaucoup de personnes qui étaient en chômage temporaire et qui n’ont donc pas dû utiliser leurs congés. Le chômage temporaire est également possible dans certains cas lorsqu’il s’agit de s’occuper des enfants, ce qui signifie que les parents n’ont pas dû utiliser le congé légal.’

Des congés pas encore planifiés

‘Mais nous avons également constaté que de nombreux employés ont économisé délibérément leurs jours de congé cette année afin de les utiliser plus tard. Au cours des premiers mois de cette année, il était impossible d’aller skier ou de voyager. Cela a certainement joué un rôle. De nombreux employeurs nous disent également que l’incertitude rend les employés réticents à planifier leurs congés pour les semaines et les mois à venir. Et si nous ne pouvons pas voyager en mai ou en juin? Et si le festival auquel nous aimerions assister est postposé à la fin de l’été ou à l’automne?’

Le ‘plan estival’ annoncé mardi par le gouvernement, qui comprend d’importants assouplissements des règles corona, offre déjà des perspectives.

Liantis demande donc que les congés légaux soient programmés à temps pour éviter des problèmes plus tard dans l’année. Dans le cas contraire, les employeurs rencontreront des difficultés à planifier les horaires de leur personnel et les employés pourraient se retrouver avec trop de jours de congé à l’automne.

Par ailleurs, Liantis a constaté, comme de précédentes recherches l’avaient déjà montré, que les employés ont pris près de 30% de congés légaux en plus au dernier trimestre de 2020 par rapport à l’année précédente, ce qui pourrait indiquer des excédents.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés