Trop de congés à écouler en raison de l’épidémie? Voici comment les optimiser au mieux

I-Stock

En raison de la crise sanitaire, de nombreux Belges ont mis leurs projets de vacances et leurs congés en suspens. Aujourd’hui, les statistiques sont loin d’atteindre des records. Le prestataire de services RH, SD Worx, révèle néanmoins des informations intéressantes.

Les données communiquées par l’Employment Tracker de SD Worx (qui assure un service complet en matière de payroll, d’administration et de RH) montrent que les derniers chiffres portant sur les congés sont plus élevés que l’an dernier à la même période dans 8 des 10 secteurs étudiés. 

SD Worx constate une augmentation moyenne de 7% sur les 3 derniers mois. ‘Depuis le mois de juillet, les Belges prennent à nouveau plus de congés, mais il y a encore du retard à rattraper’, pouvait-on lire dans les résultats de l’enquête.

Selon le rapport, ce rattrapage est plus que nécessaire. Durant les mois de mars, avril, mai et juin, nous avons tous pris beaucoup moins de congés par rapport aux années précédentes. Les chiffres sont légèrement repartis à la hausse en juillet (+2%) et en août (+2,7%).

‘Bien que nous ayons déjà pris davantage de vacances pendant l’été, la tendance positive de juillet, août et septembre ne compense pas encore la tendance négative du printemps’, détaille SD Worx.

Étaler ses congés

Selon Bart Pollentier de chez SD Worx, les employeurs seront confrontés à un énorme défi dans les mois à venir: permettre à tous les employés de prendre leurs jours avant la fin de l’année. 

SD Worx recommande d’étaler ses congés sur les trois prochains mois. ‘Les employés pourraient, par exemple, prendre un jour de congé par semaine jusqu’à épuisement de leur quota’, indique la société.

Ce système présente des avantages pour les deux parties. Le salarié est certain de pouvoir utiliser ses congés et de recevoir un pécule de vacances. L’employeur, à son tour, s’assure qu’il n’y ait pas trop d’employés qui prennent leurs congés en même temps. Ceux qui ne poseraient pas leurs jours de congé avant le 31 décembre les perdraient irrévocablement. Le transfert des congés en 2021 n’est pas autorisé.

Qu’en est-il des autres congés?

En premier lieu, il est important d’écouler vos congés légaux. Ensuite, vous pouvez  vous pencher sur les autres types de congés, comme les jours ADV (l’achat de jours de congé supplémentaires pour réaliser un grand voyage ou consacrer un peu de temps à vos proches).

‘Pour les jours ADV qui ont déjà été actés, nous examinons la période de référence en question. Il est donc peut-être possible de les reporter et de ne pas devoir les utiliser avant la fin de l’année. Vérifiez auprès de votre employeur quelle est la période de référence au sein de votre entreprise’.

Outre les jours fériés et les jours de récupération, il y a les congés statuaires rémunérés. ‘Vous pouvez généralement effectuer des transferts de vos jours, mais les modalités dépendent de la convention collective de travail ou de l’entreprise’, explique Bart Pollentier. Par exemple, l’entreprise peut vous permettre de prendre des vacances au premier trimestre en 2021.

Conclusion

Essayez de répartir vos jours fériés sur les trois prochains mois. Pour les congés supplémentaires, voyez quel est le régime en vigueur dans votre entreprise ou dans votre convention collective de travail (CTT).