Le vaccin Pfizer/BioNTech analysé par la FDA: ‘Voici à quoi ressemble une note de A+ pour un vaccin’

Vaccin Pfizer coronacvirus Biontech
Isopix

Au terme d’une première analyse des données, la Food and Drug Administration (FDA) a estimé dans un rapport que le vaccin développé par Pfizer et BioNTech est efficace et sûr, quel que soit l’âge, le sexe, l’ethnicité ou la présence de pathologies préexistantes. Un feu vert pourrait donc être donné dès la fin de la semaine.

Le vaccin contre le coronavirus fabriqué par Pfizer et BioNTech offre une forte protection contre le Covid-19 dans les 10 jours environ suivant la première dose, écrit le New York Times ce mardi, sur base de documents publiés par la Food and Drug Administration. De plus, le vaccin s’est révélé efficace quel que soit l’âge, le sexe, l’ethnicité ou la présence de pathologies préexistantes.

A+

L’efficacité du vaccin après la première dose est d’environ 52%. Après la deuxième dose, elle passe à environ 95%, a expliqué un haut responsable de la recherche chez Pfizer. Une efficacité qui a été confirmée par la FDA, y compris en ce qui concerne la première injection, ‘même si les données disponibles pour ces résultats ne permettent pas de faire des conclusions définitives’.

En définitive, les données ‘suggèrent un profil de sécurité favorable, sans identification de problème de sécurité spécifique’, estiment les experts de la FDA. Rien ne semble donc devoir empêcher une autorisation du vaccin dès la fin de la semaine.

‘Voici à quoi ressemble une note de A+ pour un vaccin’, a résumé auprès du quotidien américain Akiko Iwasaki, immunologue à l’université de Yale.

Effets secondaires

Au niveau des effets secondaires, le vaccin Pfizer/BioNTech semble également donner satisfaction.

Des effets secondaires légers ont été constatés chez un grand nombre de participants aux essais cliniques:

  • réactions autour du point d’injection dans le bras (84,1%)
  • fatigue (62,9%)
  • maux de tête (55,1%)
  • courbatures (38,3%)
  • frissons (31,9%)
  • douleurs dans les articulations (23,6%)
  • fièvre (14,2%).

Des réactions sévères se sont produites chez 0 à 4,6% des participants.

Enfin, les effets indésirables graves se sont révélés très rares: moins de 0,5%. Et il y en a eu autant dans le groupe placebo que dans le groupe de personnes vaccinées.

La FDA a prévu d’attendre la réunion du comité de jeudi avant de rendre sa décision finale.

Lire aussi: