Le Rail Pass de 10 trajets gratuits sera bien une réalité, quoiqu’il arrive

Daina Le Lardic / Isopix

Devant la réaction glaciale de la SNCB à proposer un Rail Pass de dix trajets gratuits, le ministre fédéral des Transports, François Bellot (MR) a réaffirmé que cette décision du dernier superkern serait effective. L’entreprise privée détenue à 100% par l’État belge doit maintenant négocier.

‘La décision des dix trajets gratuits a été prise par le superkern. Le conseil d’administration de la SNCB a précisé sa position lundi. Nous avons discuté de cela et le ministre a clairement indiqué que le principe des dix voyages devait être repris’, a réagi le porte-parole du ministre pour Belga.

Hier en effet, coup de tonnerre: la SNCB refusait d’appliquer cette décision du superkern prise vendredi dernier. Elle estime le coût de cette initiative trop important. De l’ordre de 100 millions d’euros si 2 millions de Belges en font la demande. Le conseil d’administration s’y était vivement opposé et regrettait une mesure non concertée.

Même le ministre des Transports semble avoir été mis devant le fait accompli. Et au sein même du superkern, cette décision n’a pas fait l’unanimité, les libéraux flamands l’accueillant très froidement. La N-VA a elle claqué la porte.

Et maintenant ? ‘La SNCB va faire plusieurs propositions. Le superkern prendra une décision.’ Il faudra faire vite. Les pouvoirs spéciaux du gouvernement Wilmès s’achèvent le 26 juin, dans moins de 10 jours.

Le ministre Bellot table toutefois toujours sur la date du 31 juillet pour lancer le processus.

Voici la procédure