Le producteur de pétrole russe Gazprom Neft voit des opportunités dans le minage de cryptomonnaie

Le site de production de Gazprom Neft à Khanty-Mansiysk est également utilisé pour le minage de cryptomonnaie – Gazprom Neft.

Sur l’un de ses sites en Sibérie, le groupe énergétique russe Gazprom a commencé à produire de l’électricité dédiée au minage de cryptomonnaie. Cela a été confirmé par un porte-parole de l’entreprise. Gazprom Neft, la division pétrolière du groupe russe, utilise le gaz d’un champ pétrolier de la région de Khanty-Mansiysk – au nord-ouest de la Sibérie – pour produire de l’électricité destinée au cryptominage.

Le minage de cryptomonnaie nécessite l’utilisation de grandes quantités d’électricité. La BBC avait déjà annoncé il y a trois ans que la Sibérie pourrait devenir un centre important pour le cryptomining.

Collaboration

Gazprom Neft, le troisième producteur de pétrole russe, souligne qu’il n’a pas l’intention de miner lui-même des cryptomonnaies telles que le Bitcoin, le Litecoin ou l’Ethereum. ‘Cependant, la société est prête à partager ses ressources énergétiques avec les cryptomineurs’, souligne Alexandre Kalmykov, directeur du Blockchain Technology Center chez Gazprom Neft.

Gazprom Neft pense que les cryptomineurs pourraient devenir des clients intéressants pour l’électricité que la société peut produire via le traitement du gaz lié à la production de pétrole.

‘Cette électricité pourrait notamment alimenter des centres de données’, explique M. Kalmykov. ‘Cela pourrait constituer une solution pour nos activités en Sibérie et au pôle Nord, où le transport du gaz libéré lors d’extraction du pétrole ne peut être rentabilisé d’aucune autre manière’.

Combustion

Les gaz sont libérés lors de la production de pétrole. Ce produit n’est généralement d’aucune utilité et est souvent brûlé dans l’atmosphère. Cependant, cette activité a un coût et pèse sur l’empreinte écologique de l’entreprise. En revanche, utiliser le gaz pour produire de l’électricité constituerait une alternative productive.

Grâce à cela, les mineur de cryptomonnaie pourraient trouver de grandes quantités d’électricité à des prix particulièrement bas, sur les sites des producteurs de pétrole. Selon Gazprom Neft, la coopération apporte donc des bénéfices aux deux parties.

Au cours de l’année dernière, Gazprom Neft a mené une expérience limitée de minage de cryptomonnaie sur l’un de ses champs pétrolifères de Sibérie, en coopération avec la société russe Vekus, un fabricant de matériel informatique. Là aussi, le gaz a été utilisé pour produire de l’électricité, qui a été vendue à Vekus en-dessous du prix normal du marché.