Marchés:
Chargement en cours…

LUNDI 26 OCT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Le premier pays à disposer d’un vaccin est incapable d’empêcher une deuxième vague de coronavirus

Logo Business AM
Crise du coronavirus

28/09/2020 | Dominique Dewitte | 4 min de lecture

(Mikhail Japaridze/TASS/Sipa USA/ ISOPIX)

Les autorités russes ont effectué un curieux revirement cette semaine. Depuis que le président Vladimir Poutine a annoncé la défaite du Covid-19 au mois de juin dernier, la plupart des décideurs politiques ont refusé de reconnaître le danger d’une deuxième vague. Mais cette semaine, Sergueï Sobianine, le maire de Moscou, a jeté les bases d’un nouveau confinement.

Fin juin, le président Poutine avait pourtant annoncé que le virus avait été vaincu. Dans le même temps, la plupart des restrictions sur les déplacements ou l’activité économique avaient été levées. Et depuis, le nombre de nouvelles infections et de décès est resté constamment faible, bien que les statistiques suggèrent des chiffres ajustés à la baisse.

Les chiffres russes sur le coronavirus sont peu crédibles

À partir de la mi-septembre, le nombre de nouveaux cas quotidiens a recommencé à augmenter à Moscou. Tout d’abord, le conseil municipal a déclaré que cela était dû à l’augmentation du nombre de tests. Mais les journalistes ont relevé que ce nombre était en fait en baisse. Dans la capitale russe, le nombre de nouveaux cas confirmés a dépassé la barre des 1.000 jeudi, une première en trois mois. En moyenne, 7.000 nouveaux cas quotidiens sont signalés à l’échelle du pays.

Sobianine est une figure clé de la réponse russe au coronavirus

Un signal pour les autorités locales de changer radicalement de cap. Le maire de Moscou, M. Sobianine, a exhorté les entreprises à laisser à nouveau leur personnel travailler à domicile. Les mesures de restriction concernant les plus de 65 ans et les malades chroniques ont également été renforcées. Au printemps, ces mesures préfiguraient un système dans lequel toute personne souhaitant quitter son domicile devait en demander l’autorisation.

Toutefois, un retour à des mesures aussi strictes ne serait pas encore à l’ordre du jour. À cause du manque de fiabilité des chiffres officiels, il reste difficile de prévoir l’évolution de la situation.

La plupart des mesures de soutien de l’État – report du paiement des factures fiscales et des prêts, report des faillites, etc. – ont été introduites en mars pour une période de six mois. Cela signifie qu’elles expireront ce mois-ci. Les associations professionnelles ont déjà demandé une prolongation au gouvernement. Ces derniers jours, 49 magasins moscovites ont été fermés parce qu’ils violaient les mesures de sécurité en matière de coronavirus.

Ce qui est important dans cette histoire, c’est la réaction de Sergueï Sobianine, qui a été la figure clé de la réaction russe au coronavirus plus tôt dans l’année. Les données officielles n’étant pas très fiables, le renforcement des restrictions à Moscou est le signal le plus clair jusqu’à présent qu’une deuxième vague est déjà en cours.

Et le fait que les Russes aient annoncé un vaccin efficace dès le mois de juillet n’y change pas grand-chose.

Lire aussi:

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    42.983.766
  • Nombre
    de décès
    1.153.553
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    321.031
  • Nombre
    de décès
    10.810
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour