Le plus grand centre de R&D d’Asie du Sud-Est appartient à Samsung

Le logo de Samsung dans l’un des ses magasins en Corée du Sud. (Isopix)

Samsung a débuté la construction de son nouveau centre de recherche et de développement au Vietnam. Coût total estimé: 220 millions de dollars.

Samsung continue de renforcer sa présence au Vietnam. Après y avoir déménagé ses entreprises chinoises, il y fait maintenant construire un immense centre de recherche et de développement. Les travaux devraient se terminer fin 2022.

Il deviendrait alors le plus grand centre du genre en Asie du Sud-Est. Entre 2.000 et 3.000 personnes devraient y être engagées. Les recherches se concentreront sur le développement de l’intelligence artificielle, les objets connectés, les métadonnées et la 5G.

Samsung est devenu le plus gros investisseur étranger du Vietnam. Depuis son arrivée en 1995, Samsung a dépensé plus de 17 milliards de dollars pour le pays. Une immense usine y est déjà installée depuis de nombreuses années. 130.000 travailleurs locaux y construisent des télévisions, des pièces détachées ou des téléphones portables. 58 % des smartphones vendus dans le monde par Samsung est originaire du Vietnam. La raison est en partie économique. Les employés vietnamiens coûtent moins cher que les Chinois.

Une cérémonie pour le début de chantier devait avoir lieu ce vendredi. Mais à cause du coronavirus, elle a été annulée. Le Vietnam n’est pas particulièrement touché par l’épidémie. Mais la Corée du Sud, pays d’origine de Samsung, est le deuxième pays le plus infecté après la Chine. Le Vietnam a donc fermé ses portes aux voyageurs venant de Corée du Sud.

Lire aussi: