Le fabricant de batteries Northvolt pourra fournir un million de voitures électriques

Le fabricant suédois de batteries Northvolt a levé 2,75 milliards de dollars dans une nouvelle opération de capitalisation. Les ressources supplémentaires devraient permettre à l’entreprise d’augmenter la production sur le site de Skelleftea, une ville du nord du golfe de Botnie, et contribuer à renforcer sa position sur le marché mondial. Au total, le groupe suédois a déjà levé 6,5 milliards de dollars auprès d’investisseurs.

Le nouvel investissement permettra à Northvolt d’augmenter la capacité de son usine à 60 gigawattheures. Cela représente 50% par rapport à la capacité existante. Northvolt pourrait ainsi fournir des batteries pour une flotte d’environ un million de véhicules électriques. Le nouveau tour de capital estime la valeur totale de Northvolt à environ 11,75 milliards de dollars.

Stockage d’énergie

Northvolt a été fondée il y a 5 ans pour la fabrication de batterie lithium-ion. L’entreprise affirme avoir déjà conclu des contrats d’approvisionnement d’une valeur de 27 milliards de dollars avec des constructeurs automobiles tels que BMW ou Volkswagen. L’entreprise prétend fabriquer les batteries les plus durables au monde. Son astuce : utiliser des énergies renouvelables et des matériaux recyclés lors de la production.

Le nouveau cycle d’investissement a été mené par Goldman Sachs et Volkswagen, qui détient à lui seul une participation de 20% dans la société suédoise. Des fonds de pension suédois et canadiens ont également participé à l’opération, tout comme d’anciens investisseurs tels que Baillie Gifford et Daniel Ek, le CEO de Spotify.

L’usine de Skelleftea devrait démarrer ses activités plus tard cette année. Une production limitée a déjà commencé dans un endroit plus petit. Le CEO de Northvolt, Peter Carlsson, a souligné que les batteries sont actuellement utilisées sur des pistes d’essai par un certain nombre de partenaires.

À l’heure actuelle, il n’existe aucune voiture sur le marché qui dispose d’une batterie Northvolt. Selon Carlson, les batteries seraient d’abord réservées pour le stockage d’énergie dès la fin de l’année prochaine. Les livraisons aux constructeurs de voitures électriques suivraient un an plus tard.

Les plus durables

Northvolt a l’ambition de devenir un concurrent majeur des fabricants de batteries asiatiques tels que CATL et LG Chem, qui dominent actuellement le marché international. D’ici la fin de la décennie, Northvolt espère récupérer 25% des parts de marché en Europe.

‘L’établissement d’une méthode de production durable est l’un des plus grands défis auxquels Northvolt est confronté’, explique Carlson, qui a travaillé pour Tesla au début des années 2010.

‘Si le monde passait massivement aux voitures électriques à batterie qui tirent leur énergie principalement de sources fossiles, une autre activité serait créée avec une empreinte écologique qui serait aussi importante que celle d’un pays comme l’Espagne. Cependant, si les énergies renouvelables peuvent être utilisées, ce problème peut être évité.’

Northvolt envisage de construire une deuxième usine en Allemagne, à condition que suffisamment de sources d’énergie renouvelables puissent être exploitées. D’ici 2030, l’entreprise ambitionne d’avoir une capacité de production de 150 gigawattheures en Europe.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés