Marchés:
Chargement en cours…

DIMANCHE 25 OCT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Le coronavirus achève les crypto-monnaies: le bitcoin perd près de la moitié de sa valeur

Logo Business AM
Marchés

13/03/2020 | Sonia Romero | 5 min de lecture

Foto Unsplash

Alors que les marchés boursiers mondiaux enregistrent des scores catastrophiques, les crypto-monnaies ne sont pas immunisées contre l’épidémie de coronavirus. Leur capitalisation boursière a chuté de 93,5 milliards en une journée, alors que le bitcoin plonge de près de 40 %.

La chute des marchés des cypto-monnaies s’inscrit dans un mouvement de vente d’actions, les gouvernements empêtrés dans une course contre la montre dans l’épidémie de coronavirus. Le nombre de cas dans le monde dépasse désormais les 128.000, selon les données de l’université Johns Hopkins.

La présidente de la Banque Centrale européenne annonçait hier ne pas réduire les taux d’intérêts, envoyant une véritable onde de choc sur les marchés financiers. Mais la décision ‘unilatérale’ de Donald Trump de fermer les frontières américaines à l’Europe n’y est pas non plus étrangère. Après les indices européens, la Bourse de New York s’est écroulée, le Dow Jones enregistrant sa plus lourde chute (9,99 %) depuis le krach boursier d’octobre 1987, tout comme le S&P 500 (9,51 %). Le Bel 20 a également connu la plus forte chute de son histoire, avec une dégringolade de 14,21 %.

Un actif à risque

Dans cette situation de panique extrême, les crypto-monnaies ne sont pas épargnées. La liquidation mondiale des stocks a frappé de plein fouet les monnaies virtuelles, le bitcoin chutant de près de 40 %. CNBC rapporte même que la devise plongeait de 48 % à 10h24, heure de Singapour, à 4.001,60 $.

Ces dernières années, le bitcoin était pourtant assimilé à de ‘l’or numérique’, une valeur refuge lorsque les marchés s’emballent. Il a maintenant effacé tous ses gains de l’année et se trouve en territoire négatif, se comportant davantage comme un actif à risque tel qu’une action. La baisse du prix du pétrole a également impacté les monnaies virtuelles, depuis que l’Arabie saoudite a décidé d’augmenter sa production et d’offrir une grosse provision aux acheteurs.

Le prix de l’or noir a ainsi chuté de 30 %, atteignant les 31 dollars par baril en début de semaine, son prix le plus bas en 4 ans. L’investisseur dans les blockchains à la CNBC recommandait alors d’acheter massivement des bitcoins. Il a sans doute désormais changé d’avis devant une chute si spectaculaire. D’autres crypto-monnaies ont également subi des baisses similaires vendredi: Ethereum a chuté de 49% et le XRP a baissé de plus de 42%.

Espérons que les décisions urgentes de la Réserve fédérale américaine et de la Banque d’Angleterre de réduire leurs taux d’intérêt, et les mesures d’assouplissement de la Banque Centrale européenne apaiseront quelque peu les inquiétudes des investisseurs. Mais c’est pour l’instant raté.

Lire aussi:

Source: CNBC


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    42.195.366
  • Nombre
    de décès
    1.144.069
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    287.700
  • Nombre
    de décès
    10.658
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour
Logo Business AM

Business AM | Stocks