Le café préserverait l’audition des hommes… mais pas celle des femmes

Le café permettrait aux hommes d’éviter les problèmes de surdité – Unsplash

Vous ne pouvez pas vous passer de café pour tenir au boulot ? C’est peut-être une très bonne chose pour votre audition. Du moins, si vous êtes un homme.

Des chercheurs de l’université autonome de Madrid (UAM) ont suivi pendant onze ans les données de près de 37.000 personnes relatives à leur consommation de café et à la qualité de leur audition. Des chiffres puisés dans la UK Biobank, une gigantesque base de données britanniques.

Pour affiner leur recherche, les scientifiques ont tenu compte des autres facteurs pouvant mener à des troubles de l’audition, tels que le mode de vie (cigarette, exposition à des bruits forts) et le vieillissement des participants.

Leurs résultats sont sans appel: les hommes qui boivent au minimum un café par jour ont 15% de chances en moins de subir une perte d’audition. Décaféiné ou non, filtré ou pas: les effets sont les mêmes. En revanche, cette observation n’a pas été constatée chez les femmes.

Pourquoi une telle différence ?

Les chercheurs expliquent que ce sont les propriétés antioxydantes et antiinflammatoires de la boisson qui bénéficient à l’audition masculine. Si les femmes n’en profitent pas, c’est à cause des différences physiologiques.

Le haut taux de circulation d’œstrogènes chez la femme la protège déjà grandement des pertes auditives liées à l’âge. L’impact de leur régime alimentaire – et donc du café – serait donc ‘moins pertinent’.

À contrario, les hommes, qui ont des taux d’œstrogènes bien moins élevés, voient les propriétés du café avoir un plus gros impact sur leur audition.

De là à abuser du café afin d’éviter tout problème de surdité, il y a un pas qu’il ne faut surtout pas franchir. Le Dr Marcos Machado-Fragua, co-auteur de l’étude, a averti que le café ‘ne devrait pas être consommé en excès afin de prévenir la perte auditive, en particulier chez les personnes qui ont des problèmes de santé liés à la consommation de caféine’.

Les médecins recommandent d’ingurgiter au grand maximum 400 mg de café par jour.