La vitamine D ne réduit pas seulement les risques d’attraper un rhume, elle aide aussi à limiter la durée et l’intensité de la maladie

Après un an et demi de port du masque, de distance sociale et de désinfection des mains, le rhume est de retour. Heureusement, il existe peut-être un moyen de réduire la durée et la gravité d’un rhume : les suppléments de vitamine D.

Tout d’abord, malgré ce que la plupart des gens croient, on n’attrape pas un rhume en passant dans un courant d’air ou en restant debout dans le froid. Si nous attrapons plus souvent des rhumes en hiver, c’est parce que nous passons plus de temps à l’intérieur. Il y a plus de rhumes en hiver, lorsque notre taux de vitamine D est le plus bas, et moins en été, lorsque le taux de vitamine D est le plus élevé. Ce taux influence donc directement le risque d’attraper un rhume.

Pas assez de soleil

Nous obtenons la majeure partie de notre vitamine D grâce à la lumière du soleil (80 à 100 %) et seulement une petite quantité grâce à l’alimentation. Pour les personnes qui, comme nous, vivent à des latitudes supérieures à 30 degrés, il existe un risque plus élevé de carence en vitamine D en hiver. Les personnes qui passent la plupart de leur temps à l’intérieur ou avec la peau couverte sont également plus exposées à ce risque.

Dans notre plat pays, les rayons du soleil entre octobre et mars sont trop faibles pour apporter suffisamment de vitamine D. Cela signifie que d’octobre à mars, notre niveau de vitamine D est susceptible de baisser. On pense donc que plus de la moitié de la population belge en a un taux insuffisant en hiver.

Malade 36% moins longtemps et 15% moins gravement

Des études antérieures ont montré que la vitamine D affecte le risque de rhume et d’autres infections respiratoires. Les personnes ayant un faible taux de vitamine D sont plus susceptibles d’attraper un rhume et les personnes ayant pris des suppléments de vitamine D le sont moins.

Une nouvelle étude montre également que la supplémentation en vitamine D réduit la gravité et la durée de la maladie. Les chercheurs ont constaté qu’on pouvait ainsi réduire de 36 % le nombre de jours durant lesquels une personne souffrait de son rhume, tout en réduisant également de 15 % la gravité des symptômes.

Selon l’étude, il est conseillé de prendre un supplément quotidien de 10 microgrammes de vitamine D pendant cette période (cette valeur est parfois indiquée comme 400 UI sur l’étiquette). Si vous ne vous exposez pas du tout au soleil ou si vous n’avez pas pris de supplément de vitamine D depuis octobre, vous devrez peut-être prendre 25 microgrammes (1 000 UI) de vitamine D pendant quatre semaines pour que votre taux de vitamine D retrouve un niveau sain.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20