Marchés:
Chargement en cours…

DIMANCHE 25 OCT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

La Russie a un deuxième vaccin contre le Covid-19… Et même un troisième…

Logo Business AM
Crise du coronavirus

16/10/2020 | Dominique Dewitte | 4 min de lecture

Isopix

La Russie – comme la plupart des pays européens – fait face à une deuxième vague épidémique hors de contrôle. Cela n’empêche pas son président, Vladimir Poutine, d’annoncer un second vaccin russe. Ce dernier s’appelle EpiVacCorona et il est produit par Vector, une biotech basée en Sibérie et connue pour ses activités de recherche sur les armes biologiques.

Vladimir Poutine a annoncé que le vaccin développé par Vector avait reçu l’approbation réglementaire et que 60.000 doses sont en production. Il a poursuivi en disant qu’un troisième vaccin serait probablement approuvé avant la fin de l’année.

Dès le mois d’août, la Russie a surpris le monde entier en annonçant être la toute première nation à avoir développé un vaccin contre le Covid-19. Des informations qui ont été accueillies avec un certain scepticisme par les scientifiques et les politiciens de l’Ouest. Spoutnik V, comme on appelle ce vaccin, a reçu une approbation conditionnelle d’urgence après avoir été testé sur seulement 76 sujets.

(Rospotrebnadzor Press Office/TASS/Sipa USA)

Les scientifiques russes ont depuis publié des données positives sur les premières études et ont entamé des essais à grande échelle plus connus sous le nom de ‘phase 3’. Mais des doutes subsistent néanmoins quant à son efficacité.

Entretemps, Vladimir Poutine a demandé à son cabinet d’augmenter la production des deux vaccins. Car après tout, Moscou a également conclu des accords pour vendre le Spoutnik V au Brésil, à l’Inde et au Mexique, entre autres. Mais dans le cas de ces pays, le vaccin sera produit à l’étranger. La production nationale russe restera réservée à sa propre population.

Les Russes donnent d’abord leur accord, puis commencent les essais à grande échelle

Comme à son habitude, la Russie n’a pas publié de données sur les premiers tests d’EpiVacCorona. Cependant, selon des responsables russes, ces tests ont démontré l’efficacité et la sécurité du vaccin. Comme le Spoutnik V, le nouveau vaccin ne fera pas l’objet d’essais cliniques à grande échelle tant qu’il n’aura pas été approuvé. Vector commencera alors la phase 3 des tests avec un essai sur 40.000 personnes. Dans une étude séparée, le vaccin sera testé sur 150 personnes de plus de 60 ans.

L’approbation du nouveau vaccin intervient alors que la Russie – le quatrième pays le plus touché au monde par le coronavirus avec plus de 1,3 million d’infections – continue d’enregistrer un nombre record de nouveaux cas. Les nouvelles infections se sont montées à 14.231 pour la seule journée de mercredi, soit le nombre le plus élevé depuis le début de la pandémie. Plus de 23.000 personnes dans le pays sont déjà décédées suite au Covid-19. Selon plusieurs politologues, Vladimir Poutine mettrait la pression sur les laboratoires russes pour qu’ils développent rapidement des vaccins, car un nouveau lockdown serait très difficile à assumer politiquement.

Lire aussi:

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    42.195.366
  • Nombre
    de décès
    1.144.069
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    287.700
  • Nombre
    de décès
    10.658
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour
Logo Business AM

Business AM | Stocks