La région pétrolière du bassin permien est en passe d’atteindre un record absolu de production

La production de pétrole brut du bassin permien, le plus grand champ pétrolier des États-Unis, va établir un record absolu en décembre. Situé dans le Texas et le Nouveau-Mexique, ce bassin connaît un redressement notable, qui ne se retrouve pas dans les autres régions pétrolières américaines. C’est ce que révèlent les prévisions mensuelles de l’Administration américaine d’information sur l’énergie (EIA).

La production de pétrole du bassin permien devrait atteindre un niveau record de 4,953 millions de barils par jour (bp/j) en décembre. Les analystes soulignent que la production est augmentée pour répondre à une demande plus importante due à une forte demande économique.

Ce chiffre dépassera le précédent record de 4,913 millions de barils par jour établi en mars de l’année dernière. La crise du coronavirus avait éclate peu de temps après cette production record, il y a un an et demi.

Arabie Saoudite

Avec sa nouvelle production record, le bassin permien devient un producteur de pétrole plus important que les différents membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), à l’exception de l’Arabie saoudite. « Cela montre l’importance mondiale de la zone », estiment les analystes.

« Les grands producteurs de pétrole américains choisissent souvent de ne développer leurs activités que dans le bassin permien, au détriment d’autres régions. La production pétrolière américaine totale a encore un long chemin à parcourir avant que nous puissions parler d’une reprise complète. »

La production pétrolière américaine s’est contractée de plus de 2 millions de barils par jour l’année dernière. L’épidémie de coronavirus avait paralysé une grande partie de l’économie, provoquant une forte baisse de la demande.

« La production a, depuis, progressivement repris« , lit-on dans le rapport. « De nombreux autres champs pétroliers, comme le bassin Bakken dans le Dakota du Nord ou Eagle Ford dans le sud du Texas, sont encore loin de leur pic de production. »

Plus grande productivité

« Le bassin permien dispose généralement de ressources dont la productivité est supérieure à celle d’autres régions », note Andrew Lipow, président de la société de conseil Lipow & Associates.

« En outre, par rapport à un certain nombre d’autres sites de production, le bassin permien est relativement proche des nœuds d’un certain nombre de pipelines importants. »

« En outre, le bassin permien est également relié à d’importants sites d’exportation. La région peut donc compter sur un certain nombre d’avantages significatifs par rapport à d’autres sites. »

La production quotidienne totale de schiste dans les sept principales régions américaines devrait atteindre 8,316 millions de barils au cours des prochains mois, selon l’Energy Information Administration. Cela représente une augmentation de 85.000 barils par rapport à la même période de l’année dernière.

Cette croissance proviendra principalement du bassin permien, où l’on peut s’attendre à une augmentation de 67.000 barils.

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20