La pandémie va faire perdre 2 milliards d’euros aux clubs de foot les plus riches d’Europe

(Pixabay)

Le football professionnel a, comme tous les secteurs, été profondément marqué par la pandémie. La saison 2019-2020 a dû être arrêtée. Et même quand la compétition a pu recommencer, les stades n’ont pas pu accueillir de supporters. Cela a eu un impact direct sur les finances des clubs. Le classement des clubs les plus riches a d’ailleurs connu quelques modifications.

La pandémie devrait coûter 2 milliards d’euros aux 20 clubs européens à la fin de la saison 2020-2021, selon une étude du bureau Deloitte. Chaque année, le cabinet étudie les finances des grands clubs et établit un classement en fonction de leur revenu. Et la grande conclusion cette année est que l’argent engrangé à fondu comme neige au soleil.

Deux causes à cela:

  • La baisse des revenus de diffusion de 23% à cause des nombreux reports. Les diffuseurs ont diminué les prix qu’ils étaient prêts à payer pour diffuser le foot.
  • Les matchs à huis clos qui ont fait diminuer les revenus pour une journée de 17%. Et malheureusement pour les clubs, les supporters ne sont pas près de faire leur retour au cours de cette nouvelle saison.

Les pertes varient pour chaque club. Cela dépend notamment de la date de reprise des compétitions nationales ou encore de leur classement.

Classement

Le FC Barcelone a par exemple perdu 135 millions d’euros en 2019-2020, en comparaison à la saison précédente. Toutefois, le club catalan avait une telle avance sur les autres clubs qui réussit à maintenir sa place de club le plus riche d’Europe. Le Real Madrid n’a quant à lui essuyé qu’une perte de moins de 50 millions, ce qui lui permet de rester à la deuxième place.

Le Bayern Munich a profité d’une reprise plus rapide de la Bundesliga. Le club dépasse ainsi Manchester United, qui a perdu plus de 130 millions d’euros par rapport à 2018-2019. Liverpool, qui a pourtant gagné la Premier League et a participé à la Ligue des champions, n’a pas eu cette chance. Il talonne toutefois son adversaire britannique à moins de 22 millions d’euros, alors que plus de 100 millions les séparait l’année passée.

Plus près de chez nous, le PSG, qui pouvait se targuer en 2020 d’être dans le top 5 est redescendu à la 7e place, malgré sa victoire au championnat français. Le foot français n’a en effet jamais repris la saison 2019-2020.

L’Eintracht Francfort a également profité de la reprise en huis clos des matchs dès le 16 mai pour entrer dans le classement. En Russie, la Premier-Liga n’a pas été interrompue à cause de la pandémie. Le pays n’était à l’époque pas encore touché par la maladie. Cela explique pourquoi le Zénith Saint-Pétersbourg a fait son entrée en 16e position.

Les 20 clubs de foot les plus riches en Europe

  1. FC Barcelone (=) : 715,1 millions d’euros
  2. Real Madrid (=) : 714,9 millions d’euros
  3. Bayern Munich (+1) : 634,1 millions d’euros
  4. Manchester United (-1) : 580,4 millions d’euros
  5. Liverpool (+2) : 558,6 millions d’euros
  6. Manchester City (=) : 549,2 millions d’euros
  7. Paris Saint-Germain (-2) : 540,6 millions d’euros
  8. Chelsea (+1) : 469,7 millions d’euros
  9. Totteham Hotspur (-1) : 445,7 millions d’euros
  10. Juventus (=) : 397,9 millions d’euros
  11. Arsenal (=) : 388 millions d’euros
  12. Borussia Dortmund (=) : 365,7 millions d’euros
  13. Atlético Madrid (=) : 331,8 millions d’euros
  14. FC Internazionale Malino (=) : 291,5 millions d’euros
  15. Zénith Saint-Pétersbourg (nouveau) : 236,6 millions d’euros
  16. Schalke 04 (-1) : 222,8 millions d’euros
  17. Olympique Lyonnais (=) : 180,7 millions d’euros
  18. SSC Napoli (+2) : 176,3 millions d’euros
  19. Eintracht Francfort (nouveau) : 174 millions d’euros

Lire aussi: Les meilleurs supporters de foot soutiennent les pires équipes, et ils sont même prêts à le payer de leur vie