‘La nouvelle puce d’IBM nous permettra bientôt de ne recharger nos smartphones que tous les quatre jours’

Les chercheurs du fabricant d’ordinateurs IBM affirment avoir créé la première puce au monde d’une finesse de 2 nanomètres. ‘Cela repousse les limites des semi-conducteurs.’

IBM a présenté jeudi les stats impressionnantes de sa nouvelle puce expérimentale. Selon le géant informatique, elle peut améliorer les performances des appareils numériques de 45% par rapport aux puces de 7 nanomètres actuellement disponibles sur le marché. Par ailleurs, cette puce ‘révolutionnaire’ serait également beaucoup plus économe au niveau énergétique. Elle consommerait environ 75% d’énergie en moins pour atteindre des performances identiques.

Selon IBM, cela permettrait donc de quadrupler l’autonomie des batteries de nos smartphones. Nous n’aurons alors plus besoin de recharger nos smartphones que tous les quatre jours.

‘L’innovation d’IBM qui se reflète dans cette nouvelle puce en 2 nm est essentielle pour l’ensemble de l’industrie des semi-conducteurs et de l’informatique. C’est le résultat de l’approche d’IBM pour relever les défis technologiques difficiles et une démonstration de la manière dont les avancées peuvent résulter d’un investissement soutenu et d’une approche collaborative de l’écosystème de la R&D’, a déclaré Darío Gil, directeur d’IBM Research, en référence à l’étroite collaboration qui existe entre les scientifiques d’IBM et les partenaires des secteurs public et privé.

30 milliards de transistors

La grande avancée se situe au niveau du nombre de transistors. Par rapport aux puces actuelles de 7 nanomètres, la nouvelle technologie IBM renferme beaucoup plus de transistors grâce à une conception plus compacte. Le résultat ? De meilleures performances et une consommation d’énergie réduite.

IBM affirme pouvoir désormais entasser 50 milliards de ces transistors dans ‘une puce de la taille d’un ongle’, contre 30 milliards dans la puce de 5 nanomètres que l’entreprise a annoncée en 2017. Au bout du compte, cela pourrait se traduire par une nouvelle hausse des performances des appareils numériques dans les années à venir.

Pénurie de puces

L’annonce d’IBM intervient alors que le monde est en proie à une grave pénurie de puces électroniques, composants essentiels des ordinateurs portables, des tablettes, des consoles de jeux ou encore des voitures électriques.

Pat Gelsinger, le CEO de la société technologique Intel, a déclaré plus tôt dans la semaine que la pénurie se poursuivrait encore pendant plusieurs années. Intel prévoit d’augmenter sa production dans plusieurs usines au cours des prochains mois, principalement pour aider le secteur automobile à sortir du marasme.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés