La pénurie de puces n’affecte pas que les voitures et l’électronique: un secteur plus inattendu est aussi dans la tourmente

(Isopix, Photo: Henning Kaiser/dpa)

La pénurie de puces électroniques n’a pas seulement un effet néfaste sur les constructeurs automobiles ou les fabricants d’ordinateurs. Jason Ai, le CEO de Whirlpool en Chine, a prévenu lors d’un discours prononcé à l’Appliance and World Electronics Expo que la production d’appareils électroménagers était également impactée.

Selon Jason Ai, l’impact de la pénurie de puces sur les lignes de production ne doit pas être sous-estimé. Selon le haut responsable, les exportations de la Chine vers les États-Unis et l’Union européenne ont fortement diminué. ‘Certains mois, nous avons enregistré une baisse de pas moins de 25%’, a-t-il déclaré.

La tempête parfaite

Dans son discours, le dirigeant a évoqué une tempête parfaite. ‘D’une part, nous devons répondre à la demande intérieure d’appareils, d’autre part, nous sommes confrontés à une explosion des commandes à l’exportation’, a déclaré Jason Ai. Whirlpool éprouve des difficultés à se procurer suffisamment de microcontrôleurs, des processeurs simples qui équipent plus de la moitié de ses produits, notamment les micro-ondes, les réfrigérateurs et les machines à laver.

La pénurie de puces électroniques, qui a commencé à s’aggraver fin décembre, est due en partie à une mauvaise évaluation de la demande par les constructeurs automobiles et à l’augmentation des ventes de smartphones et d’ordinateurs portables stimulées par la pandémie de coronavirus. Elle a contraint les constructeurs auto, dont General Motors, à réduire leur production et a augmenté les coûts des fabricants de smartphones.

Panique

Et comme toutes les entreprises qui utilisent des puces dans leurs produits font des achats de panique pour reconstituer leurs stocks, la pénurie ne touche évidemment pas seulement Whirlpool. D’autres fabricants d’appareils électroménagers sont également confrontés à des problèmes, selon l’agence de presse Reuters.

Hangzhou Robam Appliances, un fabricant chinois d’appareils électroménagers comptant plus de 26.000 employés, a dû retarder de quatre mois le lancement d’une nouvelle cuisinière haut de gamme, faute de pouvoir trouver suffisamment de microcontrôleurs. ‘La plupart de nos produits sont déjà optimisés pour une utilisation dans une maison intelligente, et nous avons donc naturellement besoin de beaucoup de puces’, a déclaré Dan Ye, directeur du marketing chez Robam.

Pour aller plus loin: