La France confine trois départements supplémentaires

Olivier Véran, ministre de la Santé français. Crédit: Isopix

Comme à son habitude, le ministre français de la Santé, Olivier Véran, a fait le point sur la situation épidémique en France, au cours d’une conférence de presse ce jeudi soir. Il a également annoncé que trois nouveaux départements allaient être placés en confinement.

‘La situation épidémique n’est pas bonne. La tendance est presque partout à la hausse’, a déclaré Olivier Véran en ouverture de sa conférence de presse hebdomadaire.

Au cours des dernières 24 heures, 45.641 nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés, selon les statistiques officielles. Et le nombre total de personnes hospitalisées en France pour cause de Covid est lui passé à 27.036, après l’ajout de 1.860 nouvelles admissions.

Nièvre, Aube et Rhône

‘Dans trois départements supplémentaires, la situation est plus grave encore: la Nièvre, l’Aube et le Rhône’, a-t-il précisé. C’est pourquoi ces trois départements se retrouveront, pour les quatre prochaines semaines, sous le coup des mêmes mesures que celles instaurées en Île-de-France et les Hauts-de-France, à partir de vendredi minuit.

‘Dans ces trois départements, il est apparu indispensable d’amplifier les mesures de protections’, a justifié le ministre français de la Santé. ‘Le couvre-feu continue de s’appliquer, les rassemblements en extérieur sont limités à six personnes, les déplacements entre 6 heures et 19 heures à moins de dix kilomètres sont autorisées mais une attestation dérogatoire sera nécessaire pour dépasser les 30 km.’

‘Les déplacements interrégionaux sont interdits’, a-t-il ajouté.

‘Nous tiendrons les objectifs fixés’

Olivier Veran en a profité pour fournir quelques perspectives quant à la campagne de vaccination en cours chez nos voisins.

‘À compter de samedi, la vaccination sera ouverte pour toutes les personnes de plus de 70 ans en pharmacie, en centres de vaccination ou chez le médecin traitant’, a-t-il détaillé. ‘Ce qu’il se profile, c’est une montée en puissance de la vaccination. D’ici la mi-avril, nous aurons vacciné plus de 10 millions de personnes. De nouveaux vaccins vont arriver, dont Janssen. Nous tiendrons les objectifs fixés.’

À l’heure qu’il est, quelque 7 millions de Français se sont déjà vus administrés au moins une dose de vaccin contre le Covid-19.

‘Il n’y aurait sans doute pas de nouvelle vague à venir’

Oliver Véran a toutefois ponctué sa conférence de presse sur une note d’espoir. ‘Ces perspectives (d’une levée des mesures, ndlr) ne sont pas lointaines, on ne parle pas en termes de mois mais en termes de semaines’, a-t-il affirmé.

Avant de conclure: ‘Cet été pourrait être un été de retour à la normale progressif et il n’y aurait sans doute pas de nouvelle vague à venir. Il faut tenir quelques semaines et on va y arriver.’

Pour aller plus loin: