La Corée du Nord n’entamera pas de discussion sur le nucléaire tant que les USA n’abandonneront pas leur ‘politique hostile’

Le leader nord-coréen Kim Jong-Un (Agencia Telegrafica Central de Corea/Korea News Service vi­a AP – Isopix)

Les relations entre la Corée du Nord et les États-Unis sont sous tension depuis un long moment déjà. Un haut responsable nord-coréen a déclaré que Pyongyang ne répondrait pas aux nombreuses invitations à reprendre les négociations sur le nucléaire tant que les États-Unis n’abandonneraient pas leur ‘politique hostile’.

‘Nous avons déjà déclaré que les contacts et le dialogue entre les États-Unis et la Corée du Nord de quelque nature que ce soit sont impossibles tant que Washington ne retire pas sa politique hostile à l’égard de notre pays’, a déclaré le première secrétaire d’État adjointe Choe Son Hui dans un communiqué de presse.

Tentatives ‘bon marché’ de jouer sur l’opinion publique

Choe a ajouté que le gouvernement de Joe Biden leur avait tendu la main en février. Depuis, l’administration américaine a envoyé plusieurs mails et messages et a appelé à de nombreuses reprises. Mais pour la secrétaire adjointe, ce sont des tentatives de contact utilisées comme ‘astuce bon marché’ pour jouer sur l’opinion publique.

Le message de Choe intervient alors qu’Antony Blinken, le secrétaire d’État américain, et Lloyd Austin, le secrétaire américain à la Défense, achèvent leur voyage diplomatique en Asie. C’était le premier voyage à l’étranger du gouvernement Biden.

Diplomatie et dénucléarisation

Plus tôt cette semaine, la sœur de Kim Jong-Un, Kim Yo-Jong, a également accusé les États-Unis de poursuivre des politiques hostiles. ‘Si vous voulez dormir en paix, ne nous causez aucun problème’, a-t-elle déclaré. Lors d’une conférence de presse, Jen Psaki, l’attachée de presse de la Maison Blanche, a annoncé que les États-Unis avaient décidé de ne pas répondre immédiatement aux attaques de Yo-Jong.

‘Notre objectif sera toujours la diplomatie et la dénucléarisation en Corée du Nord’, a affirmé la porte-parole américaine. ‘À l’heure actuelle, nous nous concentrons sur la collaboration et la coordination avec nos partenaires et alliés sur un éventail de questions, y compris la sécurité dans la région.’

Lors de sa visite à Séoul, Blinken a déclaré que la Corée du Nord était coupable de ‘mauvais traitements systématiques et généralisés’ contre son propre peuple. Le secrétaire d’État a également adressé un avertissement à la Chine. Pendant son séjour au Japon, il a affirmé que la Chine utilisait la coercition et l’agression pour réussir.

Sur le même sujet: