Les marchés:
Markten inladen...

MARDI 07 JUIL

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

La confiance économique se ravive enfin dans la zone euro

Logo Business AM
Économie

29/06/2020 | Kathy De Schrijver | 4 min de lecture

Isopix

La confiance dans l’économie de la zone euro a bondi en ce mois de juin, après une petite remontée en mai. Toutefois, elle n’est pas aussi haute qu’espérée et reste encore bien loin de la moyenne de ces 20 dernières années.

L’Europe se remet doucement de la crise du coronavirus. En mai, les confinements établis dans de nombreux pays ont été progressivement assouplis. La confiance avait alors connu une légère croissance après une chute à son plus bas niveau en avril. Le sentiment général est aujourd’hui estimé à 75,7 points, contre 67,5 le mois dernier, selon les chiffres de la Commission européenne publiés par Reuters. C’est une belle reprise, mais qui est inférieur aux 80 points espérés par les économistes. Et encore bien loin des 100 points de moyenne qu’on a connu la zone euro depuis les années 2000.

Explications

Côté bonnes nouvelles : tous les secteurs observent une hausse de la confiance. Le commerce au détail et les services sont les deux grands gagnants de ce mois de juin. Les prévisions pour l’emploi sont bien plus rassurantes qu’en avril ou qu’en mai. L’Union européenne, la banque centrale européenne et les États membres ont financé d’importants plans de relance pour aider l’économie à se rétablir rapidement. Et cela joue positivement sur la confiance des ménages et des investisseurs.

Toutefois, les indices économiques ne trompent personne sur cette crise qui va encore perdurer. Selon la Banque centrale, l’économie de la zone euro va se contracter de près de 8 % cette année. Les grandes entreprises européennes annoncent chacune à leur tour leur plan de licenciement : le géant pétrolier BP, Swissport, Renault, Lufthansa, Airbus, la banque HSBC, les hôtels Hilton, les magasins Inno et bien d’autres.

La peur d’une seconde vague reste aussi très présente. En Allemagne, un canton a dû se reconfiner suite à un nouveau pic de contaminations. De plus, l’épidémie aux États-Unis et en Amérique latine n’est toujours pas sous contrôle. La situation mondiale rappelle aux consommateurs européens qu’une résurgence de la maladie n’est pas impossible et qu’il faut donc se montrer prudent.

Enfin, selon Bloomberg, l’inflation en Allemagne s’est accélérée depuis la sortie du confinement. En cause, les services qui ont augmenté leurs prix pour pallier la limitation du nombre de clients obligée par les mesures sanitaires.

Source: Bloomberg


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks

Logo Business AM

Business AM | Les + vus

Logo Business AM

Business AM | Dit, c’est dit !