Renault compte supprimer 15.000 emplois

Isopix

Le constructeur automobile français Renault envisage de supprimer environ 15.000 emplois dans le monde, dont 4.600 en France, dans le cadre d’un plan d’économies de 2 milliards d’euros sur trois ans, a-t-on appris jeudi soir de sources proches concordantes.

Le projet, qui doit être rendu public vendredi matin, a été annoncé jeudi soir aux organisations syndicales de l’entreprise. Il prévoit de réduire les effectifs ‘sans licenciement sec’, via des départs volontaires, des mesures de mobilité interne ou de reconversion, ont indiqué ces sources à l’AFP.

Lundi, le ministre français de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, avait prévenu que dans le cas de Renault, le gouvernement n’exigerait pas de la part du constructeur français qu’il ne ferme aucune usine en échange d’un prêt garanti par l’État.

‘Bien sûr que nous serons attentifs à chaque emploi, mais nous voulons laisser la possibilité à Renault d’adapter son outil de production’, avait-il déclaré.